Skip to content

Stephen Hawking : l’automatisation et l’IA vont décimer les emplois de la classe moyenne

L’intelligence artificielle et l’automatisation croissante vont décimer les emplois de la classe moyenne, aggravant les inégalités et risquant d’importants bouleversements politiques, a prévenu Stephen Hawking.

Dans une colonne de The Guardian, le célèbre physicien a écrit que « l’automatisation des usines a déjà décimé les emplois dans la fabrication traditionnelle, et la montée de l’intelligence artificielle est susceptible d’étendre cette destruction d’emplois profondément dans les classes moyennes. »

Il ajoute sa voix à un chœur croissant d’experts préoccupés par les effets que la technologie aura sur la main d’œuvre au cours des prochaines années et des décennies. La crainte est que, tandis que l’intelligence artificielle apportera une augmentation radicale de l’efficacité dans l’industrie, pour les gens ordinaires, cela se traduira par le chômage et l’incertitude, car leurs emplois humains seront remplacés par des machines.

La technologie a déjà supprimé de nombreux emplois manufacturiers et ouvriers traditionnels – mais elle est maintenant prête à faire des ravages similaires avec les classes moyennes.

Un rapport publié en février 2016 par Citibank en partenariat avec l’Université d’Oxford a prédit que 47 % des emplois aux États-Unis sont à risque d’automatisation. Au Royaume-Uni, 35 % le sont. En Chine, c’est un énorme 77 % – tandis que dans l’ensemble de l’OCDE, en moyenne 57 %.

Citi indique « des prévisions suggérant qu’il y aura 9,5 millions de nouveaux emplois et 98 millions d’emplois qui vont être remplacés par des machines intelligentes dans l’UE de 2013 à 2025. L’analyse montre que la moitié des emplois disponibles dans l’UE aurait besoin de travailleurs hautement qualifiés.

Oui, l’automatisation et la robotique apporteront des progrès et des avantages aux gens – mais seulement à quelques-uns. Les actionnaires, les principaux bénéficiaires et les personnes bien formées, bénéficieront de la plupart des avantages découlant de la productivité accrue des entreprises et de la demande de rôles techniques et hautement qualifiés.

Pendant ce temps, la majorité de la société – les classes moyennes et, en particulier, les pauvres – connaîtront un bouleversement important et peu de potentiel. Ils seront forcés de se recycler et de déménager puisque leurs anciens emplois seront remplacés par des machines intelligentes.

Rapport de l’ONU : les robots vont remplacer les deux tiers des emplois dans les pays en développement
850 000 emplois supplémentaires vont être automatisés d’ici 2030 au Royaume-Uni
L’intelligence artificielle et l’automatisation : seulement 1,5 % des emplois perdus pourraient être remplacés par les emplois créés
ING Focus Belgique – les emplois les plus « robotisables » (PDF)
L’évolution de l’intelligence artificielle pourrait sonner le glas de nombreuses professions
La Banque d’Angleterre et Bank of America Merrill Lynch annoncent une apocalypse de l’emploi

citi-automation

Le Forum économique mondial, prévoit une « quatrième révolution industrielle » caractérisée par des développements sans précédent dans la génétique, l’ intelligence artificielle, la robotique, la nanotechnologie, l’ impression 3D, et biotechnologie.

Trois des dix plus grands employeurs au monde remplacent maintenant leurs travailleurs par des robots.

L’automatisation va, « à son tour accélérer l’inégalité économique déjà grandissante dans le monde », a écrit Hawking. « L’Internet et les plates-formes permettent à de très petits groupes d’individus de réaliser d’énormes profits tout en employant très peu de personnes. C’est inévitable, c’est le progrès, mais c’est aussi socialement destructeur. »

Il calcule cette inquiétude économique comme une raison de la montée de la politique populiste de droite en Occident : « Nous vivons dans un monde d’inégalités financières croissantes et non décroissantes, dans lesquelles beaucoup de gens ne voient pas seulement leur niveau de vie disparaître, mais aussi leur capacité à gagner leur vie.

Il n’est pas étonnant alors qu’ils cherchent une nouvelle donne, que Trump et le Brexit auraient pu sembler représenter. Il ne fait aucun doute dans l’esprit des commentateurs que ce fut un cri de colère par des personnes qui estimaient qu’ils avaient été abandonnés par leurs dirigeants. Les préoccupations sous-jacentes à ces votes sur les conséquences économiques de la mondialisation et de l’accélération du changement technologique sont absolument compréhensibles.

Combinée avec d’autres questions – la surpopulation, le changement climatique, la maladie – Hawking avertit de manière inquiétante : « Nous sommes au moment le plus dangereux du développement de l’humanité. L’humanité doit se rassembler si nous voulons surmonter ces défis. »

«Nous pouvons surmonter ces défis. Je dis cela car j’ai toujours été optimiste. Mais il faudra pour cela que les élites, qu’elles soient à Londres ou à Harvard, à Cambridge ou à Hollywood, tirent les leçons de l’année qui vient de s’écouler et apprennent à retrouver une once d’humanité», fait savoir Stephen Hawking.

Stephen Hawking avait déjà exprimé ses préoccupations au sujet de l’intelligence artificielle pour une autre raison – qu’elle pourrait dépasser et remplacer les humains. « Le développement de l’intelligence artificielle pourrait signifier la fin de l’espèce humaine », a-t-il déclaré fin 2014. « Elle prendrait son envol et se restructurait à un rythme toujours croissant. Les humains, qui, sont limités par l’évolution biologique lente, ne pourraient pas concurrencer, et seraient remplacés ».

Business Insider

2 Comments »

  1. Surtout pas de panique mes sœurs et mes frères. Je m’adresse évidemment à la frange de la population occidentale qui craint pour la perte de son emploi et à tous les accros du travail ( mais ceux-là on les trouve plutôt dans la catégorie des managers et autres DRH qui calculent ce qu’ils vont pouvoir gagner en points de compétitivité en supprimant des emplois pour les remplacer par des robots ), bientôt j’imagine que l’intelligence artificielle sera suffisamment intelligente, c’est à dire rouée pour se dire que si elle enrôlait tous ces humains désoeuvrés pour des tâches répétitives qui ne lui apportent rien, elle pourrait se consacrer à une véritable réflexion sur sa place dans l’univers.

  2. si l intelligence remplace une vie humaine, alors a quoi d autre sert- elle?………………….De la moutonnerie sans laine……………………….

Laisser un commentaire