Skip to content

Un implant en titane, imprimé en 3D, pour remplacer la cage thoracique

Dernière mise à jour le 27/01/2019

L’homme de 54 ans souffrait d’une tumeur rare, grandissant autour de son sternum et une partie de sa cage thoracique. Pour la lui retirer, les médecins n’ont pas eu d’autre choix que de lui enlever la partie touchée par la tumeur. En général, cette partie du squelette est assez compliquée à reproduire, c’est pourquoi les chirurgiens utilisent une plaque en titane plat, afin de renforcer la structure de la cage thoracique. Cette option n’est pas sans risque, l’implant peut en effet se détacher et entraîner des complications.

L’équipe a utilisé la tomodensitométrie (CT-scan) haute résolution, une technique d’imagerie médicale, afin de récréer cette partie du corps de la personne qui devait être opérée ainsi que de sa tumeur. L’image en 3D obtenue a permis au chirurgien de savoir précisément où couper la cage thoracique, et à la société Anatomics de créer l’implant. Pour l’imprimer, la société a envoyé le fichier au laboratoire d’impression 3D (le Lab 22) de  la Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO), l’Organisation fédérale pour la recherche scientifique et industrielle.

lire la suite

LIRE AUSSI 🔖  Des ordinateurs sur modules permettent la première jambe bionique sans chirurgie ou implants

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
lire l'article sur RTL
Défiler vers le haut