Skip to content

Des bracelets vont espionner les salariés d’Amazon

Le Bureau américain des brevets et des marques (USPTO) a accordé à Amazon deux brevets pour des dispositifs portables qui suivent les mouvements des mains des employés d’entrepôt ou d’usine. Les bracelets électroniques peuvent fournir une rétroaction instantanée aux travailleurs lorsque cela est nécessaire. Le suivi est rendu possible par des dispositifs à ultrasons placés dans les zones stratégiques d’un entrepôt ou d’une usine.

Credit: Amazon/USPTO

Les bracelets de suivi d’Amazon sont conçus pour fournir une «rétroaction haptique» basée sur les mouvements des travailleurs. Lorsqu’un travailleur cherche le mauvais produit, par exemple, le bracelet peut l’avertir de l’erreur. Comme une tape invisible, pour ainsi dire. Doux, mais une tape quand même.

La rétroaction ne se limite pas à quand les travailleurs font des erreurs. Les bracelets fournissent également une sorte d’alerte de proximité qui permet aux travailleurs de savoir s’ils se trouvent «à une distance proche du lieu de stockage identifié dans lequel l’article est stocké», selon le brevet. Selon GeekWire, Amazon a déposé les brevets pour les bracelets Black Mirror en 2016.

Les bracelets de suivi d’Amazon sont censés être destinés aux employés d’usine et d’entrepôt, l’idée est de maximiser le temps et les efforts d’un travailleur humain, ainsi que de garder les stocks dans un ordre parfait.

Credit: Amazon/USPTO

Le e-retailer n’est pas la première entreprise à vouloir utiliser des wearables pour améliorer l’efficacité des travailleurs. Plusieurs autres ont poursuivi des initiatives similaires, mais sans le sentiment de science-fiction dystopique.

Les bracelets de suivi d’Amazon peuvent ne pas aller au-delà du stade du brevet, mais si les dispositifs portables – wearables – se retrouvent sur les étages des entrepôts, les travailleurs devront s’adapter à un niveau de supervision entièrement nouveau.

The Verge, Fast Company, USPTO, Futurism, The Sun

L’IoT dans la chaîne d’approvisionnement

1 Comment »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares