Skip to content

La France pourrait émettre un euro numérique l’année prochaine

Euro numérique : la monnaie de banque centrale comme actif de règlement dès 2023

La banque centrale de France a déclaré mardi qu’elle allait poursuivre la deuxième phase de son expérience d’un euro numérique dans le but de déployer la cryptomonnaie l’année prochaine.

L’an dernier, la Banque de France a mené à bien la première étape de son expérience d’une monnaie numérique de banque centrale.

« Nous voulons nous rapprocher d’un prototype viable et le tester dans la pratique avec davantage d’acteurs privés et de banques centrales étrangères au second semestre 2022 et en 2023 », a déclaré François Villeroy de Galhau, directeur général de la Banque de France, lors d’une conférence. « L’objectif est d’introduire un euro numérique comme moyen de règlement en 2023 ».

Si les monnaies numériques des banques centrales partagent une grande partie de la technologie qui sous-tend les cryptomonnaies telles que le bitcoin, elles présentent également des différences majeures.

euro numérique

euro numérique, Credit: Banque centrale européenne

Une monnaie numérique de banque centrale est la forme numérique de la monnaie officielle et sa valeur ne fluctue pas.

La plupart des cryptomonnaies sont décentralisées et offrent l’anonymat des transactions, tandis qu’une monnaie numérique de banque centrale est centralisée et réglementée, et les parties aux transactions sont connues.

LIRE AUSSI 🔖  Facebook développe sa propre crypto-monnaie

L’utilisation d’une monnaie numérique de banque centrale peut également être limitée au règlement entre banques, ou pour le grand public.

Les euros numériques de la BCE pourraient être plafonnés. La Banque centrale européenne pourrait plafonner le montant des euros numériques prévus, (une version électronique des billets et des pièces), afin qu’ils ne privent pas les banques de dépôts, a déclaré mardi le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

La monnaie numérique pourrait être programmée de manière à ce qu’elle ne soit dépensée que pour des produits de première nécessité ou des biens qu’un employeur ou un gouvernement considère comme raisonnables.

Compte tenu de la hausse vertigineuse des cryptomonnaies non réglementées, un certain nombre de banques centrales dans le monde poursuivent des projets de monnaie numérique. Le nouvel ordre mondial financier est sur le point de prendre une direction inédite et spectaculaire.

2 Comments »

  1. Je doute fort de l’avenir de ce projet.
    L’escroquerie de l’argent-dette créé du néant est en train d’être révélée au grand jour.
    Ce système de banques centrales « indépendantes » qui, en réalité, sont propriété des banquiers internationaux aura bientôt vécu
    en raison de la perte du monopole du dollar en tant que monnaie de réserve.
    Le retour aux monnaies « métalliques » finira par s’imposer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.