Skip to content

L’avenir, c’est l’IA qui sait quand vous mourrez

Cette IA sait quand vous mourrez et ses créateurs ne savent pas comment

Des chercheurs de Geisinger, un fournisseur de services de santé de Pennsylvanie, ont formé une IA afin de prédire quels patients sont les plus à risque de décéder au cours de la prochaine année, rapporte New Scientist.

Ils ont alimenté les 1,77 million de fichiers d’électrocardiogramme (ECG) de l’IA – mesurés en tension au fil du temps – de 400 000 patients, afin de détecter des schémas pouvant indiquer des problèmes cardiaques futurs, notamment des crises cardiaques et la fibrillation auriculaire.

Les résultats étaient impressionnants et un peu effrayants. Selon les chercheurs, le modèle d’IA a mieux réussi que les méthodes existantes à faire la distinction entre les patients qui allaient mourir dans l’année et ceux qui ont survécu.

« Quoi qu’il en soit, le modèle basé sur la tension a toujours été meilleur que tous les modèles pouvant être construits à partir d’éléments que nous mesurons déjà à partir d’un ECG », a déclaré Brandon Fornwalt, chercheur principal de l’étude chez Geisinger.

Le modèle a même détecté des problèmes cardiaques chez des patients qui avaient été préalablement traités par des cardiologues.

« Ce résultat suggère que le modèle voit des choses que les humains ne peuvent probablement pas voir, ou du moins que nous ignorons et pensons être normales », a ajouté Fornwalt. « L’IA peut nous apprendre des choses que nous avons peut-être mal interprétées pendant des décennies. »

Ce n’est pas la seule tentative d’exploiter le pouvoir du machine learning pour prédire la mort. L’an dernier, des chercheurs de Google à Mountain View, en Californie, ont créé un modèle prédictif utilisant les dossiers de santé électroniques pour prédire la durée du séjour et le moment du congé du patient, ainsi que l’heure du décès.

La FDA a approuvé un algorithme qui prédit la mort

Les modèles d’IA ont également été utilisés pour diagnostiquer les maladies cardiaques et le cancer du poumon – dans certains cas avec plus de précision que les médecins humains.

A ne pas manquer !  Conférence organisé par le Cercle de l'Aréopage sur le Transhumanisme

Mais il y a un problème majeur avec l’IA de Geisinger, et beaucoup d’autres modèles aussi : ils ont du mal à expliquer comment fonctionne l’IA. C’est pourquoi les professionnels s’inquiètent à l’idée de prendre des décisions fondées sur ce genre d’algorithmes.

New Scientist

Ce superordinateur peut prédire quand un patient va mourir avec une précision de 96%

1 Comment »

  1. Une nouvelle technologie à mettre en relation avec une pratique déjà ancienne: la spéculation sur la mort d’assurés. Plus précisément, la vente d’une assurance-décès à un investisseur permettant de couvrir des dépenses exceptionnelles, par exemple des frais de médecine lourde tel qu’une chimiothérapie ou la pose d’une prothèse.

    A lire sur le Monde diplomatique // Votre mort vaut de l’or
    (https://www.monde-diplomatique.fr/2019/04/LEDER/59717)

    A lire sur Politique Actu.com // « Spéculer sur la Mort : un nouveau marché très … tendance ! »
    (http://www.politique-actu.com/debat/speculer-mort-nouveau-marche/367711/)

    Bien sûr, personne n’a dit que votre gain sera suffisant pour échapper au recours à l’emprunt… Je recommande aux lecteurs de visionner les films RepoMan (2010) et Countdown (2019).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
Le futur Siri pourrait lire les émotions humaines à travers…