Skip to content

Les futures versions de Siri sur Apple pourraient interpréter vos émotions

Le futur Siri pourrait lire les émotions humaines à travers la voix, la reconnaissance faciale

Apple cherche à rendre Siri plus sensible aux émotions de l’utilisateur. L’entreprise de technologie est en train de développer un moyen pour l’assistant personnel d’interpréter les émotions humaines à travers l’analyse faciale, écrit Apple.

Les versions futures de Siri pourraient ne plus reposer uniquement sur la reconnaissance vocale, mais selon la nouvelle demande de brevet, elles seront associées à la vidéo FaceTime pour analyser son interaction avec l’utilisateur, réduire le nombre de requêtes mal interprétées et donner lieu à des actions personnalisées.

« Les agents logiciels intelligents peuvent effectuer des actions au nom d’un utilisateur », déclare Apple dans sa demande de brevet. « Les actions peuvent être effectuées en réponse à une entrée de l’utilisateur en langage naturel, telle qu’une phrase prononcée par l’utilisateur. Dans certaines circonstances, une action prise par un agent logiciel intelligent peut ne pas correspondre à l’action prévue par l’utilisateur. »

« Par exemple, l’image du visage dans l’entrée vidéo peut être analysée pour déterminer si des muscles ou des groupes musculaires particuliers sont activés en identifiant des formes ou des mouvements », lit-on.

La Chine teste l’analyse des émotions

La nouvelle version améliorée de Siri interpréterait l’état émotionnel d’un utilisateur comme étant satisfait ou contrarié par la façon dont il a rempli ou mal interprété la demande vocale. Pour lire les émotions humaines, la technologie analyserait les entrées audio et les images, ce qui signifie un accès complet au microphone et à la caméra.

Il classifierait ensuite les expressions faciales en fonction du Système de codage des actions faciales (FACS Facial Action Coding System), la norme de l’industrie pour la taxonomie faciale, et attribuerait des notes aux interprétations des expressions faciales.

A ne pas manquer !  Neuralink veut connecter votre cerveau à Internet

Qu’il s’agisse d’exploiter l’utilisation des identifiants numériques pour les permis de conduire mobiles (mDL mobile driver’s licenses), de promouvoir l’authentification sans mot de passe ou le wearable intelligent Apple Ring avec authentification biométrique, Apple a étudié un certain nombre d’innovations et de projets. L’entreprise n’a pas fait de commentaires sur les innovations qui parviendront jusqu’à la production.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
La technologie de contrôle d'accès biométrique d'EASIMob (Environnement pour l'Accès…