Skip to content

Une arme laser fera exploser des missiles nucléaires

La société de technologie militaire Raytheon envisage de construire une arme laser puissante capable d’abattre des missiles nucléaires hypersoniques.

Un missile hypersonique est capable de frapper à plusieurs fois la vitesse du son. C’est trop rapide pour la technologie antimissile conventionnelle, mais Raytheon a tweeté une vidéo animée montrant un laser futuriste détruisant des missiles hypersoniques dans le ciel.

Ni les missiles hypersoniques ni ces lasers avancés n’existent aujourd’hui. Mais plusieurs pays, dont les États-Unis, travaillent à la construction d’armes hypersoniques. La mise en place de mesures défensives avant que la menace n’existe, pourrait empêcher des tirs de missiles dévastateurs, selon Defence Blog.

L’armée américaine va mettre au point une arme hypersonique

Il y a encore beaucoup d’obstacles technologiques que Raytheon doit surmonter. Les armes laser d’aujourd’hui ne sont peut-être pas assez puissantes pour arrêter un missile hypersonique, ce qui signifie qu’un laser pour missile anti-hypersonique aurait besoin de beaucoup plus de puissance, selon Defence Blog. Dans le même temps, il lui faudrait aussi viser un projectile avec précision, se déplaçant bien plus rapidement que tout ce qu’un laser a dû frapper jusqu’à présent.

Mais si le laser fonctionne, il pourrait dissuader les pays qui développent des armes nucléaires.

« Imaginez que vous êtes un pays qui doit investir dans une arme nucléaire », a déclaré Evan Hunt, représentant de Raytheon, « puis, tout à coup, les États-Unis ont la possibilité de tirer votre arme nucléaire à peu de frais par frappe. Je pense que vous pourriez vraiment nuire à l’incitation des gens à s’engager dans cette voie. »

A ne pas manquer !  Théorie du super soldat

Raytheon, Defence Blog, The National Interest

2 Comments »

  1. Les missiles hypersoniques ont été inventé depuis plusieurs années par les Russes.
    Ils sont fonctionnels depuis plusieurs années, et Poutine lui-même, en a fait la déclaration officielle il y a plus d’un an.
    C’est dire que c’était déjà fonctionnel depuis bien avant.
    Car il ne présente les choses qu’avec toujours un coup d’avance et des cartes de valeur dans sa main.
    Ils en dont déjà à la seconde génération des missiles hypersoniques !
    Mettez-vous à jour, ou ne dîtes pas n’importe quoi.
    Cordialement.
    François D.

  2. Le problème principal des concepteurs de laser n’est pas la réalisation des lasers eux-mêmes puisque les lasers de combat existent déjà:

    A lire sur Wikipédia // Boeing YAL-1 Airborne Laser
    (https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_YAL-1_Airborne_Laser)

    A lire sur l’Usinenouvelle // Le nouveau laser de combat de Lockheed Martin peut arrêter un pick-up à plus d’un kilomètre de distance
    (https://www.usinenouvelle.com/editorial/le-nouveau-laser-de-combat-de-lockheed-martin-peut-arreter-un-pick-up-a-plus-d-un-kilometre-de-distance.N318581)

    Non, le problème le plus épineux est la taille de la source d’énergie qui complique leur emploi dans le contexte d’une guerre de mouvement. Aucun problème, toutefois, s’il s’agit d’installer un batterie statique sur une centrale.

    La protection des centrales nucléaires (ou autre) contre les attaques aériennes, notamment celle d’essaim de mini-drones est une préoccupation du Gouvernement français. Thalès a justement mis la main sur une technologie de radar holographique qui faciliterait l’emploi de lasers statiques contre des petites drones:

    A lire sur le site de Thalès // Thales annonce l’acquisition d’Aveillant LTD, une start-up basée à Cambridge (Royaume-Uni), précurseur dans la technologie de radar holographique. (https://www.thalesgroup.com/fr/monde/defense/press-release/thales-finalise-lacquisition-daveillant-pionnier-des-radars-technologie)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
Depuis la nuit des temps, l'humanité a toujours été en…