Skip to content

Biohacking l’avenir de l’évolution humaine

Dernière mise à jour le 30/10/2020

Amal Graafstra, auteur du livre RFID Toys, s’est fait implanter deux puces RFID. Son intérêt pour le biohacking, la RFID et la NFC ont commencé en 2005 comme une solution simple à un problème. Il voulait un accès facile à son bureau. Il a exploré les options biométriques et s’est finalement aperçu qu’elles étaient trop chères, peu fiables, et vulnérables au vandalisme. Graafstra joue un rôle actif dans le milieu des implants RFID DIY [Do It Yourself] depuis le milieu des années 2000. Son entreprise de biohacking Dangerous Things déclare que « le biohacking est à l’avant-garde d’un nouveau type d’évolution.

 

Expérience de Bitcoin avec une puce NFC : une clé privée implantée

L’avenir de l’humanité est de diriger sa propre évolution – Interview avec Amal Graafstra

LIRE AUSSI 🔖  Généalogies et nature du transhumanisme
0 commentaire(s)

Aucun commentaire

Recommandé
Une étude montre que choquer le cerveau d'une personne pourrait…
Défiler vers le haut