Skip to content

Le premier smartphone Blockchain pour les États-Unis

Pras Michel lance le premier smartphone Blockchain aux États-Unis par l’entremise de la plateforme Blacture

Pras Michel débutait il y a peu son projet le plus récent – Blacture. La plateforme tech multifacette est conçue pour développer une renaissance et une nouvelle ère de la culture noire. Le site et sa structure d’activité aspirent à être l’épicentre de la culture noire et un hub d’innovation créé par la population noire à travers le monde. La plateforme inclura d’ici six mois à un an des éditoriaux sur l’éducation, les services de santé, les services financiers, la création d’emplois et le développement urbain.

Cela dit la plus grosse révélation du discours inaugural de Pras Michel était un nouveau smartphone – appelé Motif – qui utilise la technologie blockchain en tandem avec un programme d’incitation monétaire où les récompenses s’accumulent dans un portefeuille digital sous la forme de tokens (ou jetons). Ces derniers ont une valeur correspondante en dollar qui permet de les utiliser pour des transactions en ligne ou hors ligne.

Créé en partenariat avec des experts de l’industrie mobile, d’anciens experts de l’OS mobile de Nokia et notamment avec Alpesh H. Patel, vétéran de l’industrie mobile, le téléphone est lié à une carte de débit qui peut être utilisée pour des transactions quotidiennes, aussi simplement qu’avec n’importe quelle carte de débit. De plus, la carte rend plus facile le transfert d’argent à des amis et à la famille, qu’ils soient physiquement proches ou bien à l’étranger – sans frais supplémentaires. C’est en effet une des missions que s’est donnée Blacture; faire s’élever la communauté noire grâce à l’autonomisation économique.

Le smartphone est doté d’un système d’exploitation blockchain Zippie OS, développé par l’entreprise Zippie Ltd, spécialiste de la technologie mobile et blockchain. Il dispose d’un enregistrement utilisateur simple avec un cryptage numérique complet. Les utilisateurs acquièrent des récompenses pour des achats en ligne, pour leur participation au partage d’information et pour les produits et services qu’ils offrent à la communauté. Le smartphone blockchain Blacture sera le premier de son genre à toucher le marché américain et les utilisateurs de Blacture ont le privilège de pouvoir se l’offrir les premiers.

“Tout le monde a un téléphone, et je veux vraiment dire tout le monde. Ayant cela à l’esprit, nous avons cherché la meilleure technologie pour bonifier nos vies. C’est pourquoi nous lançons ce téléphone en tant que premier smartphone conçu avec la culture à l’esprit. C’est actuellement le premier téléphone qui paie l’utilisateur”, explique Pras Michel.

Le smartphone Android double-sim de 5.99 pouces sera disponible à l’achat cet automne pour une somme comprise entre 350$ et 395$. Il dispose d’un processeur Qualcomm SD450 Octa Core, d’un écran Full HD, d’un appareil photo de 16 mégapixels, d’un capteur d’empreintes digitales, d’un système de recharge sans fil et d’une compatibilité au système NFC. De plus, le périphérique Blacture sera préinstallé avec une plate-forme de discussion Black Emoji par défaut.

Vers une économie sans argent liquide

Néanmoins, il existe de nombreuses manières d’accorder les smartphones avec la technologie blockchain. En septembre dernier, le développeur Embedded Downloads commençait à livrer ses smartphones BitVault. L’appareil annoncé comme “le premier téléphone blockchain du monde” utilise la technologie blockchain pour augmenter la sécurité, il n’est donc pas surprenant que son marché cible soit le secteur de la défense. La technologie militaire avait déjà atteint le marché grand public, cependant, le BitVault pourrait emboîter le pas.

Pendant ce temps, Sirin Labs – qui développe dans l’électronique – a déjà un smartphone blockchain conçu spécifiquement pour le marché grand public : le Finney. Ce téléphone est spécialisé dans le fait qu’il est facile pour les utilisateurs de dépenser et de stocker des cryptocurrences. Il sera disponible à la vente dans quelques pays, y compris la Turquie et le Vietnam, d’ici octobre 2018.

Le PDG de Sirin : Moshe Hogeg, a déclaré à Bloomberg que la société pourrait expédier plus de 3 millions de Finneys en 2018. Si la demande est aussi forte que l’espère Sirin, d’autres smartphones basés sur la blockchain comme le Motif pourraient bientôt concurrencer avec les iPhones et les Galaxies sur le marché américain.

traduction Thibault Barnouw-Mandouit

PR Web, Blacture, Engadget, Finney Crowdsale, Digital Trends, Sirin Labs

Laisser un commentaire

Shares