Skip to content

La Chine va commencer à utiliser la Blockchain pour collecter les impôts et envoyer des factures

Le gouvernement chinois a énuméré la chaîne de blocs dans son plan national d’informatisation du « treizième quinquennat (2016-2020)» – plan macro-économique du gouvernement chinois, qui a été mis en œuvre depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949 et qui est révisé tous les cinq ans. L’inclusion de la technologie dans le plan signale l’importance que la Chine lui a attachée, ce qui a été confirmé par l’annonce du gouvernement qu’il utilisera la technologie blockchain pour la fiscalité sociale et les questions de délivrance des factures électroniques.

Il s’agit d’un développement majeur, et étant donné que l’économie chinoise est la plus importante au monde, avec un PIB en 2016 de plus de 70 billions de RMB (environ 10,4 billions de dollars américains), cela devrait être un test intéressant pour la mise en œuvre de la technologie blockchain. La Chine a déjà lancé un test de sa propre crypto-monnaie basée sur la technologie Blockchain, de sorte que ces initiatives devraient pouvoir s’appuyer mutuellement.

Coinfox, Miaocai Network, The State Council of the People’s Republic of China, Futurism

5 Comments »

  1. MIT Technology Review : China will test out blockchain as a way to collect taxes.
    The Chinese government says it will use blockchain technology for collecting taxes and issuing electronic invoices. It’s unclear exactly how that will work, but it could dovetail nicely with the Chinese central bank’s current tests of its own digital currency. At this point, China is leading the pack as a nation state embracing blockchain. The notion of using the distributed ledger has drifted through Congress in the past, but the U.S. is still some way off using the technology in earnest.

Laisser un commentaire

Shares