Skip to content

DX.Exchange lance son Security Token

DX.Exchange est la première bourse à répertorier des STO et des échanges de security tokens

Hong Kong, le 14 mars, DX.Exchange est fier d’annoncer que sa crypto-bourse a commencé à répertorier des security tokens. Les security tokens peuvent être achetés avec des crypto monnaies telles que Bitcoin, ETH, USDT et XRP ou des monnaies fiduciaires (FIAT).

DX.Exchange est la première bourse au monde à fournir des outils et des services de niveau institutionnel pour la cotation de divers actifs numériques sur des marchés secondaires. Pour la première fois, les traders institutionnels et professionnels auront accès à des security tokens. Dans le cadre du renforcement du partenariat existant avec MPS Marketplace Securities Ltd., la liquidité du marché est garantie 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

À la suite de ce lancement, le groupe DX se restructurera pour former une nouvelle entité appelée DXtech Exchange, marquant ainsi une étape supplémentaire dans la réalisation de son projet d’une nouvelle ère de l’économie cryptographique où tout peut être transformé en jeton.

« Notre vision est de combler le fossé entre l’ère pré-numérique et la nouvelle ère du tout numérique » a déclaré Daniel Skowronski, PDG de DX.Exchange. « Nous pensons que tout actif, qu’il s’agisse de titres, d’œuvres d’art ou de biens immobiliers, peut être converti en jeton. Cette transformation présente de nombreux avantages, mais le plus important, la capacité de contribuer à créer de la richesse pour les populations du monde entier, quelle que soit leur situation socio-économique. Chez DX, nous souhaitons rendre l’inéchangeable échangeable. »

L’introduction de la négociation de security tokens fait suite à l’ajout des actions et des FNB numériques sur la plateforme de DX.Exchange, la valeur de ces derniers est entièrement adossée à des actifs réels.

DX.Exchange envisage de proposer un large choix de security tokens et d’actifs numériques. Chaque security token peut soumettre une application pour être répertorié sur la plateforme à compter d’aujourd’hui. DX.Exchange souhaite répertorier une large gamme de security tokens, comprenant aussi bien des actions de société que des obligations, des biens immobiliers ou des œuvres d’art. Cette offre sera combinée à celle existant qui inclut déjà des actions numériques, des FNB numériques et des crypto-monnaies. Les entreprises peuvent offrir à leurs investisseurs un accès immédiat à des liquidités et tous les investisseurs institutionnels et professionnels peuvent investir dans de véritables actifs numériques.

Comment fonctionne le trading de security tokens?

DX.Exchange est déjà partenaire de MPS Marketplace Securities Ltd (MPS) pour l’approvisionnement de tokens adossés à des actions et à des FNB. La négociation de security tokens fonctionne de manière similaire, avec une couche supplémentaire de contrôles KYC (Know Your Customer). Une fois les contrôles KYC terminés, un utilisateur pourra accéder à la liste des jetons de sécurité qu’il est autorisé à négocier en fonction de son profil d’investisseur. Le processus KYC est conforme à la directive MiFID II, ouvrant la porte au négoce de security tokens pour les investisseurs professionnels.

Par conséquent, MPS listera les security tokens et agira en tant que contrepartie pour toutes les transactions de security tokens sur la plate-forme DX.Exchange. A chaque correspondance dans le carnet de commandes, MPS achète à un client et vend à l’autre, en prenant en charge la compensation. La correspondance est automatique, offrant à l’utilisateur une expérience transparente de la négociation sur la plate-forme DX.

Toutes les transactions sur DX.Exchange sont couplées à la technologie de correspondance et sont contrôlées par un système de surveillance.

Conditions d’éligibilité pour l’inscription d’un security token sur DX.Exchange

1. Comité d’investissement – le comité d’investissement de la société DX.Exchange évaluera les émetteurs de security tokens en fonction de ses jalons et de ses réalisations, de la transparence du livre blanc, de la méthode de collecte de fonds et de l’équipe de gestion.
2. Avis juridique – DX.Exchange nécessitera un avis juridique qui soutienne la légitimité de la collecte de fonds de security tokens et la méthode utilisée pour la collecte de fonds.
3. Vérification des antécédents – DX.Exchange procédera à une vérification et à des vérifications des antécédents, y compris, de manière non exhaustive, un KYC complet, un AML, des contrôles Pep sur l’équipe de direction de la société et ses dirigeants.
4. Examen des jetons – Le protocole Blockchain dans lequel les security tokens ont été offerts doit être examiné / validé.
5. Distribution – DX.Exchange doit demander des données concernant le nom et le mode de distribution des security tokens.

Un livre blanc et ses détails, décrivant et expliquant les conditions, les avantages économiques et les risques, sera nécessaire pour chaque security token proposé par le biais de la société d’inscription.

IGWT Token – Présentation de la cotation et du négoce de la STO

DXtech Exchange lancera le token IGWT, dans le but de collecter des fonds tout en montrant comment les security tokens sont émis et négociés en bourse.

Le jeton sera proposé lors d’une vente privée à durée limitée de security tokens de 18 millions d’IGWT. Par la suite, 10% des bénéfices de l’ensemble de la société du groupe seront régulièrement distribués aux détenteurs de jetons IGWT qui détiendront 100% des jetons. Conformément à la vision du groupe, les investisseurs seront en mesure d’acheter IGWT sans limitation pour un montant minimum d’investissement.

À propos de DX.Exchange

DX.Exchange est la première bourse d’actifs numériques qui permet aux institutions et aux particuliers d’acheter et de vendre des crypto-monnaies, des security tokens, des actions et FNB numériques avec des monnaies crypto ou fiat. Les investisseurs institutionnels et professionnels peuvent désormais acheter des security tokens (STO) à partir de la plateforme de trading DX.Exchange.

2 Comments »

  1. Qu’est-ce qu’une STO (Security Token Offering) ? Un « security token » est un actif financier « tokénisé » sur une blockchain et disponible (en principe) sur le marché des « crypto-actifs ». Ces tokens se présentent comme des actifs financiers digitalisés qui permettent de créer des titres (fractions de propriété) et d’effectuer des transactions quasi-instantanées. Lorsqu’on émet un security token sur le marché, on parle de security token offering ou STO (sur le modèle de l’Initial Public Offering et de l’Initial Coin Offering).

    Qu’est-ce qu’une ICO ? Le sigle ICO (Initial Coin Offering) dérive de l’expression plus connue IPO (Initial Public Offering, introduction d’une société en bourse) afin de désigner une levée de fonds en cryptomonnaie. Il peut s’agir de financer une nouvelle blockchain mais dans la plupart des cas il s’agit d’émettre un token ou de créer une application décentralisée basée sur une blockchain déjà existante comme Bitcoin, Ethereum ou NXT.

    source bitcoin.fr

    • Merci pour ces précisions, Jaesa.

      Je me permet de compléter pour que tout le monde arrive à suivre:

      a. Un token est un actif numérique émis et échangeable sur une blockchain.
      (https://blockchainfrance.net/2018/05/22/comprendre-les-tokens/)

      b. Tout comme il existe des tas de valeurs boursière, il existe des tas de token différents:

      – A lire sur cryptoast // Security token, equity token et utility token – Comparaison
      (https://cryptoast.fr/security-token-vs-utility-token-comparaison/)

      – A lire sur bicoin.fr // Typologie des « tokens »
      (https://bitcoin.fr/typologie-des-tokens/)

      c. Les « security tokens » désignent tantôt ceux qui sont assimilés (à tort ou à raison) au securities, tantôt ceux qui sont garantis conformes à la législation sur l’échange de valeurs mobilières.

      On peut donc dire qu’en émettant des securities token DX.Exchange, la plus ancienne bourse d’actif numérique, se régularise pour pérenniser son succès. Ce qui n’est possible que parce que les Etats ont décidé de tirer profit de la spéculation en cryptomonnaie plutôt que de lutter contre les monnaies privées. Les USA ont évidemment joué un rôle précurseur puisque les monnaies privées ont toujours circulé légalement dans ce pays.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares