Skip to content

La Chine prétend avoir atteint la suprématie quantique

Dernière mise à jour le 05/12/2020

Une équipe de chercheurs de l’Université des sciences et des technologies de Chine vient de revendiquer la suprématie quantique, rapporte Wired.

Google a été le premier à revendiquer la suprématie quantique en octobre 2019 avec son ordinateur quantique Sycamore qui a effectué un calcul lié à la génération de nombres aléatoires en seulement 200 secondes – une tâche qui aurait pris 10 000 ans au plus puissant superordinateur du monde, selon le géant de la technologie.

Selon l’article publié dans la revue Science, l’équipe chinoise affirme que son système, appelé Jiuzhang, a réalisé en trois minutes un calcule qui aurait pris deux milliards d’années à un puissant superordinateur.

L’équipe chinoise était dirigée par Jian-Wei Pan, dont l’importante équipe de recherche a bénéficié d’un plan du gouvernement chinois visant à renforcer sa position dans le domaine de la technologie quantique. Leurs réalisations comprennent la démonstration de l’utilisation du cryptage quantique sur des distances record, notamment l’utilisation d’un satellite spécialement conçu pour les communications quantiques afin de sécuriser un appel vidéo entre la Chine et l’Autriche. Le cryptage fondé sur la mécanique quantique est théoriquement inviolable, bien qu’en pratique on puisse encore le subvertir.

Jiuzhang ordinateur quantique

A photo of the Jiuzhang light-based quantum computer prototype Photo: courtesy of University of Science and Technology of China

LIRE AUSSI 🔖  L’informatique quantique va changer le monde

Il existe des différences frappantes entre les deux systèmes quantiques.

Le processeur Sycamore de Google utilise des circuits quantiques qui comprennent des métaux supraconducteurs qui doivent être cryogénisés à des températures extrêmement basses.

Tandis que le processeur de l’équipe chinoise manipule des photons, des particules de lumière qui ne nécessite pas de surrefroidissement. Cela introduit des limites : le prototype photonique n’est pas facilement reprogrammable pour effectuer des calculs différents. Ses paramètres ont en effet été codés en dur dans ses circuits optiques. Ce qui signifie que le système a été conçu dès le départ pour effectuer ce calcul particulier.

L’informatique quantique n’en est qu’à ses débuts. Les ingénieurs n’ont pas encore trouvé d’utilisation pratique et utile. Et les ordinateurs quantiques sont aussi très instables et fragiles.

Mais le fait de se lancer dans des calcules qui dépassent les capacités des ordinateurs conventionnels et avec des architectures radicalement différentes est prometteur.

1 commentaire(s)
Lame 16/12/2020
| | |
Je ne sais si la Chine va atteindre une quelconque suprématie quantique mais la possession d'ordinateurs quantiques lui permettra d'améliorerle cryptage des données, l’analyse des données des capteurs, les prévisions météorologique, la répartition géographique optimale des centrales électriques, les simulations informatiques (dans le domaine de physique et de la pharmacologique notamment, la spéculation boursière (déjà assurées par des logiciels traders) et le machine-learning.Avoir une capacité informatique quantique, c'est rester dans la cour des grandes puissances technologiques. Etre dans la cour des grandes puissances technologiques et être un Etat stratège performant, c'est un atout pour atteindre la superpuissance et rester en lice pour la course à l'hyperpuissance. Les Américains ont beau s'attribuer de facto cette qualité (et disposer de la puissance médiatique qui empêche encore nombre de gens de faire preuve d'esprit critique à ce sujet), on voit bien qu'ils sont loin d'être à la hauteur de leur réputation: ce sont des puissants parmi d'autres, avec certains des atouts majeurs mais pas tous. Leur domination n'est vraiment établie qu'en Europe et d'avantage en raison de la psychologies des dirigeants européens que de leurs capacités.Accessoirement, ceux qui disposent d'ordinateurs quantiques seront en mesure de mettre en œuvre un internet quantique:A lire sur ZDNet // Qu'est-ce que l'internet quantique ? Tout ce que vous devez savoir sur l'étrange avenir des réseaux quantiques (https://www.zdnet.fr/pratique/qu-est-ce-que-l-internet-quantique-tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-l-etrange-avenir-des-reseaux-quantiques-39908981.htm)A lire sur l'Institut Pandore // Internet Quantique : en quoi ça consiste ? (https://www.institut-pandore.com/physique-quantique/un-reseau-internet-physique-quantique/)Dans ce domaine, comme dans d'autres, le Gouvernement américain n'a plus la certitude de pouvoir maintenir son avance (à crédit) dans ce domaine comme dans d'autres. Nous devons donc nous attendre à ce que de nombreux atlantistes mettent en garde les Européens contre la "menace chinoise" sur la "démocratie", "l'économie", "la finance", "la paix. Ce sont les Américains qui traitent l'UE comme leur "Ligue de Délos" contre des promesses de protection...en nous lâchant progressivement au profit de leurs partenaires asiatiques. Ce sont les Russes qui font peser une menace d'invasion sur les territoires frontaliers et financent nos partis extrémistes. Ce sont les Turcs qui refusent de reconnaître certains Etats européens et cherchent querelle à la Grèce.Nous, Européens, avons nos propres problèmes et devons nous garder de nous laisser entraîner dans la Guerre froide sino-américaine et la rivalité russo-chinoise. Personne n'est notre allié alors que les loups se mangent entre eux.
Recommandé
Le changement climatique a désormais un impact sur la santé…
Défiler vers le haut