Skip to content

Stephen Hawking, transhumaniste ?

Des essais posthumes révèlent que Stephen Hawking a prédit la race des « surhumains » et croyait au transhumanisme.

Stephen Hawking a suscité la controverse en suggérant qu’une nouvelle race de surhumains pourrait se développer à partir de personnes fortunées choisissant de modifier leur ADN et celui de leurs enfants.

Le scientifique a présenté la possibilité que le génie génétique pourrait créer une nouvelle espèce de surhumain qui pourrait détruire le reste de l’humanité.

Dans Brèves réponses aux grandes questions (Brief Answers to the Big Questions) il répond aux questions que ses lecteurs lui ont posées au cours des longues décennies de sa vie professionnelle et de sa maladie invalidante.

L’humanité survivra-t-elle ? Ça reste à voir.
Faut-il coloniser l’espace ? Oui.
Est-ce que Dieu existe ? Non.
Les humains génétiquement modifiés menacent-ils l’humanité ? Oui.

« Je suis sûr qu’au cours de ce siècle, les gens découvriront comment modifier à la fois l’intelligence et les instincts tels que l’agression », a-t-il écrit.

« Des lois vont probablement être adoptées contre le génie génétique chez l’homme. Mais certaines personnes ne pourront pas résister à la tentation d’améliorer les caractéristiques humaines, telles que la mémoire, la résistance aux maladies et la durée de vie. »

« Une fois que de tels surhumains apparaîtront, il y aura des problèmes politiques importants avec des humains non améliorés, qui ne pourront pas rivaliser », a-t-il écrit. « Vraisemblablement, ils mourront ou deviendront sans importance. Au lieu de cela, il y aura une course d’êtres auto-conçus qui progressera à un rythme toujours croissant. »

Les commentaires font référence à des techniques telles que Crispr-Cas9, un système d’édition d’ADN inventé il y a six ans, permettant aux scientifiques de modifier des gènes nuisibles ou d’en ajouter de nouveaux. L’hôpital Great Ormond Street de Londres a eu recours à l’édition de gènes pour traiter les enfants atteints d’une forme de leucémie par ailleurs incurable.

En dépit de son talent, il était tracassé par notre dépendance croissante à l’égard de la technologie.

« Notre avenir est une course entre la puissance croissante de notre technologie et la sagesse avec laquelle nous l’utiliserons. Faisons en sorte que la sagesse gagne », a-t-il écrit.

The Guardian, BioEdge

Hacking Darwin : génie génétique et avenir de l’humanité

4 Comments »

  1. bien que le scénario énoncé, celui des riches qui éditent leur génome et deviennent une espèce supérieure, soit possible, les conséquences peuvent être à l’opposé : tous les riches développent des cancer foudroyants et incurables, et disparaissent, laissant la terre aux humains pauvres et moins riches… Ce serait séduisant, non ?

    • Dans une optique marxiste et en supposant que tous les riches soient nuisibles, oui.
      Je serais plus enchanté par un traitement pour le cancer pour tous.

  2. Stephen Hawking nous a mis en garde contre les dangers des IAG en 2017 et il avait apparemment les même préventions sur les humains transgéniques.

    J’ai l’impression que sa vision des choses est inspiré les prédiction Hugo De Garis, un transhumaniste du courant cosmiste si je m’abuse. En 2005, ce dernier publiait « The Artilect War: Cosmists vs. Terrans: A Bitter Controversy Concerning Whether Humanity Should Build Godlike Massively Intelligent Machines » annonçant l’apparition d’IAG se manifestant dans le monde matériel sous la forme de superrobots, les artilects. L’humanité se partageraient entre humains basiques et cyborgs. Les humains basiques et cyborgs se partageraient entre terrans hostiles à la domination/prédation des artilects et en cosmistes collaborant avec les entités.

    A lire sur Tryangle: Etes-vous Cosmiste, Terran ou Cyborguien? (https://www.tryangle.fr/etes-vous-cosmiste-terran-ou-cyborguien)

    Il me semble que Max Tegmark prend le contrepied de cette prospective une « Utopie égalitariste », un scénario de cohabitation pacifique entre humains basiques, cyborgs et IAG.

    A lire sur NXU: La vie 3.0 Etre humain à l’ère de l’intelligence artificielle (https://www.dunod.com/sciences-techniques/vie-30-etre-humain-ere-intelligence-artificielle)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.