Skip to content

La bioéthique à l’épreuve des ruptures technoscientifiques

Dernière mise à jour le 06/06/2018

Détails de l’évènement organisé le 6 mars 2018

Toutes les préoccupations bioéthiques impliquent, directement ou indirectement, l’évolution des sciences et des techniques, à tel point que la bioéthique est parfois confondue avec une éthique des sciences et des techniques du vivant. A cela s’ajoute le constat que les mutations techno-scientifiques interrogent jusqu’à la possibilité même d’une bioéthique, là où le rythme de celles-ci s’accélère en même temps qu’elles deviennent omniprésentes dans toutes les dimensions de nos existences. A fortiori, de nouveaux territoires de la bioéthique se dessinent. Mais dans quelle mesure les fortes évolutions du champ techno-scientifique mettent à l’épreuve les principes et les méthodes classiques de la bioéthique ? La bioéthique doit-elle et peut-elle s’imposer comme cadre réflexif et normatif pour repenser l’éthique des sciences et des techniques ? Finalement, pouvons-nous dire qu’à la résignation politique qui consiste à suivre aveuglement un progrès techno-scientifique qui s’auto-justifie correspond une résignation éthique qui nous interdit de penser celle-ci comme pratique émancipatrice de questionnement dont l’exigence principale est de montrer que tout choix techno-scientifique est un choix de société ?

Intervenants :

Bernard Stiegler, philosophe, fondateur et président du groupe de réflexion philosophique Ars industrialis, et directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) qu’il a créé au sein du centre Georges-Pompidou

Muriel Mambrini‐Doudet, Directrice de l’Institut des Hautes Etudes pour la Science et les Technologie (IHEST)

Modération :

Léo Coutellec, chercheur en épistémologie et éthique des sciences, Espace éthique IDF, Université Paris-Sud/Paris Saclay

Prev 1 of 1 Next
Prev 1 of 1 Next
LIRE AUSSI 🔖  Les machines ont-elles une conscience ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
L'un des arguments imparables en faveur du progrès technoscientifique veut…