Skip to content

Mark Zuckerberg s’est adressé à certains membres du Parlement européen

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a discuté de la confidentialité des données avec le président du Parlement européen.

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a parlé aux législateurs du Parlement européen de la protection des données et de la vie privée suite au scandale de Cambridge Analytica. Il a répondu aux questions à huis clos d’un petit groupe d’eurodéputés, mais la conversation a été diffusée en direct après une intense critique de la configuration initiale. La réunion a commencé vers 18h20 heure de Bruxelles, le 22 mai 2018.

« La réunion d’aujourd’hui n’est qu’un point de départ », alors que l’Europe se dirige vers de nouvelles réglementations numériques, a déclaré Tajani. « Nous voulons être en mesure d’utiliser des plateformes numériques » sans aucun danger pour la sécurité ou la confidentialité.

2 Comments »

  1. Zuckerberg évite de donner des réponses significatives aux représentants de l’UE. Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a été confronté hier aux questions des députés du Parlement européen, mais une fois de plus, il a réussi à contourner le processus sans répondre aux questions les plus importantes soulevées. Les ministres ont posé des questions sur le statut de monopole de Facebook, sur la possibilité de garantir qu’il n’y aurait pas de futurs incidents de siphonnage de données de type Cambridge Analytica et sur la possibilité de partager les données entre Facebook et WhatsApp. Cependant, un format dans lequel toutes les questions étaient posées en premier signifiait que Zuckerberg était capable de passer son temps limité sur des points généraux – et maintenant très familiers – sur les bonnes intentions de Facebook.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares