Skip to content

Qu’est-ce que la transformation numérique signifie vraiment ?

Le terme Internet des Objets ou Internet of Things est souvent indéfini, ou est défini très différemment par différents experts. Voici ce qu’est la transformation numérique.

De nombreux articles ont été écrits et de nombreuses présentations ont été données lors de conférences sur la nécessité pour les entreprises de se transformer numériquement pour rester compétitives. Que signifie exactement « transformation numérique » ? De nombreux articles et conférenciers ne parviennent pas à définir le terme. Ils semblent supposer qu’il existe un accord commun, ce qui n’est pas le cas. Certains articles le définissent simplement comme l’utilisation de la technologie dans tous les domaines d’une entreprise pour améliorer les performances. Les entreprises le font depuis des années. Alors, quoi de neuf ici ?

La transformation numérique signifie briser le mur entre les systèmes informatiques et le monde réel. Cela permet aux entreprises d’appliquer la puissance de calcul, et éventuellement l’intelligence artificielle, à tous les aspects de leurs opérations, et pas seulement aux aspects numériques existants de leur activité.

Voici quelques exemples. Un détaillant vend des biens via un site Web. Il rassemble des informations numériques concernant les préférences des clients, la façon dont les clients naviguent sur le site, les volumes de vente, la vitesse de vente et bien d’autres facteurs. Il peut appliquer des applications informatiques et de l’intelligence artificielle pour prédire les ventes, et donc s’assurer que les articles sont expédiés dans l’entrepôt, et suggérer des articles que les clients pourraient aimer, en fonction de ce que les autres clients ont acheté.

Le même détaillant a 60% d’exactitude d’inventaire dans ses magasins, n’a presque aucun aperçu de ce que les clients regardent ou essayent, et fait un mauvais travail de réapprovisionnement des articles qui sont perdus, volés ou vendus. La transformation numérique donnerait à une entreprise la capacité de recueillir des données sur tous les aspects du fonctionnement des magasins, les niveaux d’inventaire et les préférences des clients, et d’appliquer des programmes informatiques identiques ou similaires aux activités en magasin qu’elle applique à l’activité en ligne. Lorsque la véritable transformation numérique est réalisée, la distinction entre les ventes en ligne et en magasin disparaît.

Les fabricants appliquent des technologies informatiques à l’usine depuis des années. La plupart des grands fabricants ont un certain type de logiciel d’exécution de fabrication, mais jusqu’ici, la plupart des données qui entrent dans ces systèmes sont entrées par des ouvriers. Les informations relatives à la demande, par exemple, peuvent provenir d’autres systèmes, mais les données de vente ont probablement été saisies manuellement ou agrégées à partir des données saisies par les commerciaux.

Les systèmes utilisés ces jours-ci n’ont pas la capacité d’être automatiquement mis à jour lorsque les matières premières arrivent, ou si elles n’arrivent pas à temps. Ils ne savent pas où se trouve une pièce particulière ou un bac dans l’usine, de sorte que les systèmes informatiques ne peuvent pas être appliqués pour mieux gérer les mouvements des pièces ou des bacs de matières premières.

L’IoT dans la chaîne d’approvisionnement

Airbus a passé des années à numériser ses usines en utilisant la RFID pour améliorer la visibilité de la chaîne d’approvisionnement. La technologie RFID peut optimiser la performance globale de la chaîne d’approvisionnement en se concentrant sur l’aspect de la visibilité de la chaîne d’approvisionnement. Les directeurs d’usine d’Airbus peuvent non seulement regarder le sol et voir, en temps réel, les problèmes à traiter, mais ils peuvent également recevoir des rapports sur tous les aspects des opérations de l’usine sans effort intense de collecte manuelle de données. De plus, ils peuvent obtenir un rapport indiquant quels appareils sont au bon endroit, quels travailleurs livrent les articles au mauvais endroit plus souvent que d’autres, lesquels livrent les pièces en retard et ainsi de suite.

Faire tomber le mur entre les systèmes numériques et le monde réel (systèmes analogiques, si vous voulez) crée des opportunités pour améliorer la façon dont une entreprise fait des affaires de manière nouvelle et passionnante. Cela procure un véritable avantage concurrentiel, et c’est pourquoi beaucoup d’analystes et de consultants croient que les entreprises qui n’effectuent pas ces efforts – ou qui le font de façon inefficace – ne seront plus là dans cinq ou dix ans.

L’adoption de la technologie RFID est la clé d’une transformation numérique réussie pour la plupart des entreprises.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares