Skip to content

Les nanotechnologies vont apporter une extension radicale de la longévité

Peter Diamandis, fondateur et président exécutif de XPRIZE et cofondateur et président exécutif de la Singularity University estime que les nanotechnologies amèneront la possibilité d’une extension radicale de la longévité.

Nanotechnologies et extension de la vie

Dans un question/réponse sur scène au Singularity University’s Global Summit, Diamandis a élaboré sur sa vision sur la façon dont les nanotechnologies peuvent conduire à de nouvelles techniques pour détecter la maladie ainsi que pour régénérer le corps, interfacer avec l’esprit humain et amener une radicale extension de la longévité.

Avec le temps, l’entrepreneur voit les humains et la technologie interagirent jusqu’à lier l’esprit humain aux machines et amener une plus grande espérance de vie.

SingularityHub rapporte que Diamandis a déclaré au Singularity University Global Summit que les nanotechnologies aideront à identifier les facteurs de risque dans le génome humain afin de stopper la maladie avant que celle-ci ne se manifeste. L’entreprise de santé fondée par Diamandis, Human Longevity, a pour objectif de combiner les informations clés sur la santé avec les données complètes sur la génétique d’une personne afin de déterminer leur profil de risque pour diverses maladies.

La médecine du futur aidera aussi à reconstituer le corps en cellules souches de sorte que chacun aura un moteur de régénération restauré/reconstitué durant toute leur vie. D’après la publication en ligne Inverse, un autre développement intéressant dans un avenir proche est l’interface esprit-machine (mind-machine).

Diamandis a expliqué que l’objectif de sa recherche est une nanotechnologie qui permettrait à des machines d’interagir avec les cerveaux humains. Cela devient de plus en plus proche de la réalité étant donné que des chercheurs de l’University of Southern California travaillent déjà sur des implants neuronaux capables d’améliorer les fonctions cognitives.

D’après Diamandis, la technologie progresse lentement jusqu’au point où les humains seront effectivement en mesure de se connecter via leur esprit. Ces développements ouvrent la possibilité d’une extension radicale de la longévité. Les humains pourront vivre plusieurs siècles dans le même corps, ainsi que télécharger leur conscience dans un ordinateur.

Diamandis collabore avec plusieurs entreprises poursuivant ces idées d’interfaces cerveau-machine et de nanotechnologie. D’après lui, l’horizon temporel de ces technologies pourrait être visible d’ici 20 à 30 ans.

Traduction Thomas Jousse

iTechPost

3 Comments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :