Skip to content

Des légumes modifiés avec CRISPR-Cas9, cultivés, récoltés, et cuisinés pour la toute première fois

Pour la toute première fois, à priori, des plantes modifiées par l’intervention des « ciseaux génétiques » CRISPR-Cas9, ont été cultivées, récoltées, et cuisinées. Stefan Jansson, Professeur à la Plant Cell and Molecular Biology at Umeå University, a servi des pâtes cuisinées avec des légumes « CRISPR » à un reporter de la radio. Bien que le repas n’ait pu nourrir que deux personnes, ce fut tout de même un premier pas vers une science du futur capable de fournir aux agriculteurs et aux consommateurs du Monde entier, des végétaux sains, de belle allure et rustiques.

CRISPR (Clustered regularly interspaced short palindromic repeats)-Cas9 est un nom compliqué pour un moyen simple, mais ciblé, de modifier les gènes d’un organisme. La découverte décisive a été publiée en 2012 par des chercheurs de la Umeå University, et le « couteau suisse de l’ingénierie génétique » devrait changer le Monde. Avec CRISPR-Cas9, les chercheurs peuvent soit remplacer un des milliards de nucléotides présents dans le génome d’un organisme (i.e. le bagage génétique complet contenu dans l’ADN) ou ôter de courts segments, de la même façon que lorsque l’on rédige un texte au moyen d’un logiciel de traitement de texte. Cette technologie s’appelle « modification génétique » ou « modification du génome ».

En agriculture, le problème n’est pas, pour les chercheurs, de créer des plantes participant à une meilleure gestion durable des terrains, mais plutôt d’évaluer à partir de quand cela pourra être appliqué concrètement. Est-ce que les végétaux modifiés via CRISPR-Cas9 seront assujettis à la même législation que les OGM ou pas ? S’ils devaient l’être, il serait alors illégal de cultiver ces végétaux dans de nombreux endroits du Monde. Dans le cas contraire, leur culture sera laissée à la discrétion de chaque agriculteur – comme pour les autres plantes.

L’Union Européenne ne s’est pas prononcée sur ce sujet, mais en novembre 2015, le Swedish Board of Agriculture a interprété la loi selon laquelle si seul un fragment d’ADN a été ôté, et qu’aucun « ADN étranger » n’a été inséré, l’organisme résultant de cette manipulation n’est pas considéré comme un OGM (Organisme Génétiquement Modifié). Ce qui autorise la culture de la plante en question sans permission préalable. Au printemps 2016, les autorités américaines ont déclaré qu’elles donnaient leur accord. L’organisme en question était un champignon qui avait perdu le segment d’ADN lui conférant sa couleur brune. Cela ouvre de nouveaux champs d’application de cette technologie pour développer de nouveaux végétaux à l’avenir.

Cet été, des plantes modifiées par CRISPR-Cas9 – selon une méthode qui ne les assimile pas à des OGM – ont, pour la toute première fois, reçu l’autorisation d’être cultivées hors d’un laboratoire. C’est véritablement inédit en Europe, et ce, même si de telles démarches ont été réalisées secrètement dans d’autres pays. Dans le cas qui nous intéresse, l’expérience a porté sur du chou, et l’émission de jardinage « Odla med P1 » de Radio Sweden a pris part à la récolte qui a permis de réaliser pour la toute première fois un plat à base de plante modifiée par CRISPR-Cas9. Ce premier plat concocté avec ce légume CRISPR n’était autre que des « Tagliatelles aux légumes CRISPRy frits ».

“Les plantes-CRISPR en  question ont été cultivés dans une rehausse de palette à l’extérieur d’Umeå au Nord de la Suède, et n’étaient ni particulièrement différentes ni plus belles que d’autres plantes », déclare le botaniste Stefan Jansson. Mais elles représentent une nouvelle étape, à la fois pour l’agriculture, dans le cadre des avancées scientifiques qui pourront être appliquées à de nouvelles espèces végétales, mais aussi, à plus ou moins long terme, dans ce qu’elles seront mises à la disposition des agriculteurs à travers le Monde. Autrement dit : un repas pour l’avenir.

traduction Virginie Bouetel

Press Release from Umeå University, Live mint, Phys.org

g-crispr_web

Un commentaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :