Skip to content

Assemblée nationale : Un député réclame l’interdiction des implants de puces NFC !

Jacques Bompard demande au gouvernement d’interdire purement et simplement la pose de puces NFC sous la peau.

M. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur les « implants parties » . Ces implants parties ont eu lieu à la Gaieté Lyrique. Il s’agissait de se faire implanter une puce NFC sous la peau pour le cout de 200 euros. Celle-ci permet de « déverrouiller son téléphone, ouvrir une porte, interagir avec de nombreux appareil électroniques … ». Cette soirée met à l’honneur le transhumanisme, dont les pays scandinaves font une promotion toute particulière. La France à ce sujet doit garder son droit de réserve et se défendre d’un tel danger. Le mariage de la biologie humaine et de la technologie est extrêmement dangereux. L’homme doit maitriser la machine et non pas laisser la technologie lui dicter ses désirs. Le transhumanisme représente un danger considérable compte tenu des piratages qui peuvent exister. D’autre part, d’un point de vue sanitaire ces implants ne doivent pas être très bons pour l’organisme. Il demande l’interdiction stricte de ces implants en France pour protéger la santé publique. (Question N° 82658 source Assemblée nationale)

Dans le cadre du festival Futur en Seine, (soirée organisée par le « collectif de biohackers suédois » Bionyfiken avait pour « partenaires » la mairie de Paris, le conseil régional d’Île de France et le Département de Seine-Saint-Denis, ainsi que la SNCF, la Poste, Orange, France Télévisions, etc…) le tatoueur-pierceur « Urd » a implanté le 13 juin dernier des puces NFC à une poignée de volontaires. En l’espace de quelques minutes, les personnes intéressées se sont retrouvées avec une puce de la taille d’un grain de riz entre le pouce et l’index. Si les dispositifs de communication en champ proche (en anglais « near field communication », NFC) servent aujourd’hui essentiellement pour les paiements sans contact, les usages pourraient être bien plus vastes à l’avenir : déverrouillage automatique de portes, authentification auprès d’appareils connectés, etc.

interview de Lucien Cerise à partir de la 8ème minutes :

L’événement, qui a fait l’objet de plusieurs articles de presse, a cependant alarmé le député Jacques Bompard. « Cette soirée met[tait] à l’honneur le transhumanisme, dont les pays scandinaves font une promotion toute particulière. La France à ce sujet doit garder son droit de réserve et se défendre d’un tel danger » prévient l’élu au travers d’une question écrite parue mardi au Journal officiel. Selon lui, « le mariage de la biologie humaine et de la technologie est extrêmement dangereux. L’homme doit maitriser la machine et non pas laisser la technologie lui dicter ses désirs. »

S’emmêlant visiblement les pinceaux sur la date de cette « implant party » (il évoque les 5 et 6 juin, alors que celle-ci a eu lieu le 13 juin), Jacques Bompard ne tremble pas au moment de demander à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, une « interdiction stricte de ces implants en France ». Pourquoi ? « Pour protéger la santé publique » affirme le parlementaire, pour qui puces « ne doivent pas être très bon[ne]s pour l’organisme ». Il s’inquiète aussi « des piratages qui peuvent exister ».

lire la suite sur Next Inpact

voir aussi : Une semaine avec une puce sous la peau
RTL : Comment l’électronique va rentrer à l’intérieur de notre corps
Paris : Implant party sur le plateau média de la Gaîté lyrique du 13 juin 2015
J’ai été transhumain pendant trois jours
Implant party en vidéo
France Info : Les « Implant parties » _ Les implants NFC arrive en France
France culture : Un laboratoire de « biohacking » propose de tester l’implant de puces électroniques sur l’être humain
Collaboration de Kaspersky Lab et BioNyfiken
Des sociétés suédoises implantent des puces RFID à leurs employés
Les transhumains s’emparent des nanotechs
L’eugénisme transhumaniste passe par les puces
Une puce électronique connectée contre l’obésité
Marty Cooper : J’imagine un avenir où il y aura des implants sous la peau, derrière l’oreille par exemple
Euronews : Transhumanisme – les implants RFID débarquent à petits pas dans notre vie quotidienne

9 Comments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :