Skip to content

Biohackers : ils se font implanter des puces sous la peau

« Ces dispositifs n’ont pas été testés ou certifiés par un organisme de réglementation pour l’implantation ou l’utilisation sur ou dans le corps humain ».

Il y a deux ans, un député demandait au gouvernement d’interdire purement et simplement la pose de puces NFC sous la peau au travers d’une question écrite parue au Journal officiel, faisant suite à une  « implant party » qui a eu lieu le 13 juin 2015, dans le cadre du festival Futur en Seine 2015, sur le plateau média de la Gaîté lyrique.

Lire l’article sur L’Expansion – L’Express

A ne pas manquer !  De l’humanisme au post-humanisme : les mutations de la perfectibilité humaine
Recommandé
Selon des chercheurs de Business Insider, plus de 24 milliards…

Change Pricing Plan

We recommend you check the details of Pricing Plans before changing. Click Here


Active

Unlimited daysPackageUnlimited regular & 0 featured listings



€15365 daysPackage1 regular & 1 featured listings



€30365 daysPackage1 regular & 1 featured listings