Skip to content

Les dérives du Transhumanisme

Cette vidéo est une vision du futur qu’il nous attend, selon le point de vue des transhumanistes. Ce montage met en relief les dérives qui pourraient survenir suite à la mise en place de technologies permettant d’augmenter les êtres humains. Plusieurs thèmes centraux apparaissent.

Tout d’abord, cette vidéo met en exergue le fait que les êtres humains cherchent sans cesse à améliorer leurs capacités physiques et mentales. Ainsi, il sera sans doute possible dans certaines années, comme cette fiction le met en scène, de se promener dans la rue et pouvoir entrer dans un magasin pour acheter des membres corporels comme des jambes ou des bras. La maladie, au même titre que la mort, apparait comme une fatalité qu’il faut contourner à tout prix. Cela nous fait penser au livre de Laurent ALEXANDRE qui s’intitule « La mort de la mort ».

Les hommes, grâce à ces technologies, pourraient non seulement échapper à leur destin, mais aussi devenir l’homme « presque parfait » qu’ils imaginent dans leurs rêves. En effet, comme le relate cette vidéo, il serait dorénavant possible de changer tout ce que l’on veut de soi (changer ses yeux, sa peau, etc…) et devenir la personne que l’on souhaite.

Par ailleurs, cette fiction permet de faire ressortir un thème très important qui est le fossé qui se creusera encore un peu plus entre les riches et les pauvres. En effet, les technologies permettant de devenir un « homme augmenté » seront chères et seront tout d’abord destinées aux personnes possédant des ressources financières élevées. Dès lors, les populations ne possédant pas ces moyens seront peu à peu marginalisées de la société. Les humains dits « seulement organiques » ne seront plus acceptés dans ce monde et la norme sera alors les hommes augmentés qui disposeront de capacités extraordinaires. La vidéo souligne cette problématique, par exemple lorsque l’on peut voir une pancarte devant un restaurant qui indique « not hiring naturals », c’est à dire que les humains « organiques » ne seront pas embauchés dans les commerces.

De plus, on peut observer que les mendiants dans la rue sont uniquement des humains naturels, alors que les insectes qui rodent autour d’eux sont robotisés ou augmentés (comme le chat à la fin de la vidéo qui possède des yeux électroniques) : le monde se transforme entièrement, petit à petit. L’humain tel qu’on le connaît ne sera donc plus au centre de la société. En effet, ce qui primera sera le désir de toujours chercher à s’augmenter, s’améliorer, mais jusqu’à quel point cela ira t-il ?

source

sur le même sujet : Sarif Industries

9 Comments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :