Skip to content

Géo-ingénierie : Huit États américains utilisent l’ensemencement des nuages

Dernière mise à jour le 09/04/2021

Ensemencement des nuages : Modification artificielle des conditions météorologiques

Alors que d’immenses étendues de la côte ouest sont confrontées à moult sécheresses parmi les plus graves que la région ait jamais connues, les scientifiques de l’atmosphère tentent de trouver quelques solutions.

Huit États américains utilisent désormais une technique appelée “ensemencement des nuages” pour encourager la formation de nuages et fournir aux régions frappées par la sécheresse, l’eau dont elles ont tant besoin, rapporte Scientific American.

La technique consiste à libérer dans l’air plusieurs particules d’iodure d’argent, dont la structure est très similaire à celle de la glace. Lorsqu’elles atteignent l’intérieur des nuages, elles attirent les gouttelettes, qui se regroupent et gèlent en se rassemblant. Le résultat, en théorie : davantage d’eau douce atteignant le sol.

avion ensemenceur de nuages

Un Cessna 441 Conquest II équipé de nacelles d’ensemencement des nuages sur ses ailes, à l’aéroport international de Hobart, Tasmanie, Australie, 2008. CC

“Nous sommes certainement mieux placés aujourd’hui pour répondre à cette question qu’il y a dix ans”, a déclaré Jeff French, spécialiste de l’atmosphère à l’université du Wyoming. “L’état de la science a progressé au point que c’est une question à laquelle nous pouvons et devons essayer de répondre dès maintenant.”

Jusqu’à présent, l’ensemencement des nuages a été le plus souvent utilisé pour produire davantage de neige. Cette neige se précipite en hiver, puis fond au printemps, fournissant de l’eau fraîche à des millions de personnes.

“Les gestionnaires de l’eau ont essentiellement deux choix, et les deux sont mis en œuvre”, a déclaré French. “L’un est de réduire d’une manière ou d’une autre la demande par la conservation, et l’autre est d’augmenter d’une manière ou d’une autre l’offre. Et l’ensemencement des nuages est une proposition relativement peu coûteuse.”

LIRE AUSSI 🔖  La Chine met en place un énorme système de géo­-ingénierie

Il y a cependant un gros problème : nous ne sommes pas tout à fait sûrs de son efficacité. Les expériences menées tout au long de la seconde moitié du XXe siècle ont donné des résultats décevants.

Mais cela n’empêche pas quelques États comme le Colorado, l’Utah et le Wyoming de tenter de faire pleuvoir en utilisant cette technique. Selon Scientific American, certains programmes ont permis de constater une augmentation de 5 à 15 % des chutes de neige par rapport aux zones sans ensemencement des nuages, mais ces programmes n’ont pas pu prouver scientifiquement l’existence d’un lien de causalité entre l’ensemencement des nuages et l’augmentation de la neige.

Les scientifiques comme Jeff French ne sont toujours pas entièrement convaincus que l’ensemencement des nuages serait une solution viable pour lutter contre les sécheresses.

Mais dans un contexte de changement climatique rapide, il convient d’essayer toutes les solutions possibles pour sauver les régions sujettes à la sécheresse.

géo-ingénierie

Diverses propositions de géo-ingénierie conçues pour augmenter la réflectance solaire ou capturer et stocker le carbone. Crédit: Encyclopædia Britannica, Inc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
Improbable Worlds Limited, une société spécialisée dans les technologies d'environnement…
Défiler vers le haut