Skip to content

Les USA excluent les passeports vaccinaux. L’OMS ne les soutient pas non plus

Dernière mise à jour le 09/04/2021

Passeports vaccinaux discriminations et vie privée

Les Etats-Unis ont exclu l’introduction de passeports vaccinaux Covid-19, affirmant que la vie privée et les droits des citoyens Américains doivent être protégés.

Les projets d’introduction de tels passeports ont été présentés dans le monde entier comme un moyen de permettre une circulation sûre des personnes tout en luttant contre la pandémie.

Mais les critiques disent que ces documents pourraient être discriminatoires. Les États-Unis ont déclaré qu’ils ne soutenaient pas et ne soutiendraient pas un système qui oblige les Américains à porter un certificat de vaccination.

LIRE AUSSI 🔖  Résultats de la consultation sur le passeport vaccinal

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mardi qu’elle n’était pas favorable, à l’heure actuelle, à l’exigence de passeports vaccinaux pour les voyages, en raison de l’incertitude entourant la question de savoir si la vaccination empêche la transmission, et des préoccupations en matière de discrimination.

“En tant qu’OMS, nous disons qu’à ce stade, nous ne voudrions pas que le passeport de vaccination soit une condition d’entrée ou de sortie parce que nous ne sommes pas certains que le vaccin empêche la transmission”, a déclaré Margaret Harris, porte-parole de l’OMS.

L’OMS prévoit maintenant d’examiner les vaccins chinois COVID-19 Sinopharm et Sinovac en vue d’une éventuelle inscription sur la liste des utilisations d’urgence vers la fin du mois d’avril, a déclaré Harris.

BBC, Reuters

3 Comments »

  1. Le comité d’urgence de l’OMS se prononce contre le passeport vaccinal (Ouest-France)

    Risque d’aggravation des inégalités

    Dans un communiqué, les experts, chargés de guider le chef de l’OMS, recommandent de « ne pas exiger de preuve de vaccination comme condition d’entrée » pour les voyageurs internationaux « étant donné les preuves limitées concernant la performance des vaccins sur la réduction de la transmission et étant donné l’inégalité persistante en matière de distribution mondiale des vaccins ».

    « Les États parties sont vivement encouragés à reconnaître que l’exigence d’une preuve de vaccination peut aggraver les inégalités et favoriser une liberté de circulation différenciée », écrivent-ils.

    https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/covid-19-le-comite-d-urgence-de-l-oms-se-prononce-contre-le-passeport-vaccinal-c767b6bc-a12e-11eb-8a9a-06f908cc3273

  2. André Bercoff reçoit Idriss Aberkane, expert en neurosciences et géopolitique, auteur du best seller « Libérez votre cerveau ! ». 

    “Les vaccins qu’on nous propose sont des prototypes” “On n’arrête pas une épidémie en cours avec un #vaccin, mais avec un traitement ! On prévient les épidémies futures avec un vaccin, ça sert à cela. C’est un problème politique fondamental”
    https://www.dailymotion.com/video/x80gmhw

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
Géo­-ingénierie : Huit États américains utilisent désormais une technique appelée…