Skip to content

Le Français Parrot va fabriquer des drones espions pour les États-Unis

Le fabricant de drones français Parrot a été sollicité par l’armée américaine pour développer des drones de reconnaissance que les soldats pourront porter dans un sac à dos, avec une autonomie de 30 minutes et une portée de 3 km (The Verge). Ils sont l’une des six entreprises qui recevront une partie d’un fonds de 11 millions de dollars du Département de la Défense des États-Unis pour développer des prototypes alors que les États-Unis cherchent à se démarquer de la firme chinoise DJI, principale rivale de Parrot.

LIRE AUSSI 🔖  2030, l’Horizon H+ : les futurs probables, selon le NIC des États-Unis