Skip to content

Les pilotes de la marine déroutés par les rencontres d’OVNI

Dans une nouvelle histoire étonnante du New York Times, les pilotes de la Navy détaillent leurs rencontres avec des ovnis – des « objets étranges » dépourvus de moteur visible ou de traînée d’échappement, mais pouvant atteindre 30 000 pieds et des vitesses hypersoniques.

« Whow, mais qu’est ce que c’est ? » A déclaré un pilote anonyme dans une vidéo enregistrée en 2015, montrant ce qui semble être un objet volant au-dessus de l’océan. « Regarde-le voler! »


Videos filmed by Navy pilots show two encounters with flying objects. One was captured by a plane’s camera off the coast of Jacksonville, Fla., on Jan. 20, 2015. That footage, published previously but with little context, shows an object tilting like a spinning top moving against the wind. A pilot refers to a fleet of objects, but no imagery of a fleet was released. The second video was taken a few weeks later. Credit U.S. Department of Defense

Deux pilotes ont parlé officiellement au Times, tandis que trois autres ont donné des détails sur leurs rencontres avec des OVNIS sous le couvert de l’anonymat. Les ovnis ne sont pas nécessairement des extraterrestres – et ne sont probablement que des phénomènes terrestres non identifiés – mais les responsables militaires ne savent pas vraiment ce qu’ils sont.

« Des gens ont vu des choses étranges dans des avions militaires pendant des décennies », a déclaré au Times Ryan Graves, un lieutenant et pilote de la marine. « Nous faisons cette mission très complexe, passer de 30 000 pieds et plonger. Cela serait une assez grosse affaire d’avoir quelque chose là-haut. »

A ne pas manquer !  Interfaces cerveau-ordinateur : des fonds militaires pour contrôler les sentiments

La nouvelle survient après que la marine américaine ait été mise au point pour élaborer de nouvelles directives à l’intention de son personnel afin de signaler les observations et autres rencontres avec «un avion non identifié», selon Politico – un signe que la marine prend plus au sérieux les rencontres avec des OVNIS.

Le New York Times a également découvert en 2017 un programme de 22 millions de dollars appelé Advanced Aerospace Threat Identification Program (Programme avancé d’identification des menaces aérospatiales) – ou « Black Money », qui a enquêté sur les rapports faisant état d’ovnis de 2007 à 2012.

New York Times

6 Comments »

  1. L’armée américaine établi un partenariat avec le groupe de recherche UFO

    To the Stars Academy (TTSA) – un groupe de recherche sur les extraterrestres et les OVNIS fondé par l’ancien membre de Blink-182, Tom DeLonge – a annoncé la conclusion d’un partenariat avec l’armée américaine.

    Maintenant, de nouveaux détails sur le partenariat sont apparus – y compris le fait que l’Armée envisage de dépenser au moins 750 000 $ pour le partenariat.

    Développer une technologie d’avenir

    Comme indiqué dans une nouvelle histoire sur Motherboard, l’archiviste de documents gouvernementaux John Greenewald a mis en ligne l’intégralité de l’accord de recherche et développement coopérative entre TTSA et l’Armée de terre.

    Le document révèle que le partenariat expirera dans cinq ans, à moins que les parties ne choisissent de le renouveler, et le gouvernement ne versera aucune somme d’argent directement à TTSA conformément aux termes de l’accord.

    Au lieu de cela, il dépensera environ 750 000 dollars en personnel, installations, équipements et autres ressources, a déclaré la directrice des opérations de TTSA, Kari DeLonge, à Motherboard : « Le coût sera prohibitif pour TTSA semblable à une start-up ».

    Alien Tech

    Le contrat précise également ce que l’armée espère tirer de ce partenariat: savoir si elle peut utiliser les matériaux et les technologies de TTSA pour faire progresser ses véhicules terrestres.

    Le document ne mentionne toutefois pas l’affirmation de TTSA selon laquelle certains des matériaux en sa possession sont extraterrestres. Maintenant que le groupe dispose des ressources nécessaires pour étudier ce matériel, il aura peut-être une meilleure chance de savoir exactement sur quoi il a mis la main.

    Motherboard, New York Times, Popular Mechanics

  2. Charliebrown75
    Le mec qui en sait + que la terre entière…forcément si c’est écrit quelque part sur internet c’est que c’est vérifiable😂

  3. Ce sont des drones militaires hypersoniques russes. Il sont capables d’atteindre des vitesses entre Mach 14 et Mach 20. Info facilement vérifiable et recoupable sur internet. Poutine l’a annoncé en plus officiellement au congrès national russe de 2018.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
Quand le scientifique chinois He Jiankui, aujourd'hui célèbre pour avoir…