Skip to content

Google, Apple, Facebook : les nouveaux maitres du monde

Ils s’appellent Bill Gates, Mark Zuckerberg, Sergey Brin ou encore Larry Page : ces Américains, dont certains n’ont pas encore 40 ans, comptent parmi les hommes les plus riches et les plus puissants de la planète. Leurs points communs ? Ils ont créé le monde d’aujourd’hui grâce à une révolution technologique sans précédent : Internet et les réseaux sociaux. Anciens ados visionnaires devenus les dirigeants des plus grandes entreprises du secteur – Google, Facebook, Apple, Microsoft –, ils possèdent aujourd’hui un pouvoir d’un genre nouveau. Celui de contrôler les communications de toute la planète et de stocker les informations privées de tout un chacun. Un pouvoir très convoité, qui a pu les entraîner parfois dans des liaisons dangereuses avec les services secrets ou les gouvernements, notamment américains.

Ce documentaire raconte l’épopée de ces hommes souvent en marge de leurs contemporains mais qui ont réussi à changer le monde à grands coups de projets dignes de la science-fiction et qui, aujourd’hui, sont devenus plus forts que les États. Jusqu’où va le pouvoir des géants du numérique ?


A ne pas manquer !  Le Japon teste des navettes autonomes pour aider les personnes âgées à se déplacer

3 Comments »

  1. On relèvera que Microsoft est cité comme « maître du monde » alors qu’Amazon n’est pas mentionné. Etrange.

    Petit rappel sur les acronymes:
    – « GAFA » (le plus usité) désigne Google Amazon Facebook Apple.
    – « GAFAM » désigne Google Amazon Facebook Appel Microsoft

    Microsoft fait sans doute figure de géants face aux différentes NATU mais il me semble que c’est plutôt un outsider comparé à Amazon dont « l’impérialisme de plate-forme » éclipse tous les écarts réels ou supposés d’UBER. Microsoft a clairement pris le train de l’IA avec un temps de retard et cette entreprise indéniablement surclassée par Amazon en matière d’automatisation et d’IA en particulier.

    On se rappellera à cette occasion le point de vue très changeant de Bill Gates sur l’IA. Après avoir soutenu en 2015 la lettre de Stephen Hawking et Elon Musk contre l’IA, il a viré sa cuti en 2017 dès que Microsoft eu suffisamment rattrapé son retard pour rentrer dans la course.

    A lire sur France Culture // Pourquoi Stephen Hawking et Bill Gates ont peur de l’intelligence artificielle
    (https://www.franceculture.fr/sciences/pourquoi-stephen-hawking-et-bill-gates-ont-peur-de-lintelligence-artificielle)

    A lire sur Geeko // Bill Gates l’assure : il n’y a pas de raison d’avoir peur des intelligences artificielles
    (https://geeko.lesoir.be/2017/10/01/bill-gates-lassure-il-ny-a-pas-de-raison-davoir-peur-des-intelligences-artificielles/)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
Sapiens doit rapidement devenir Deus pour éviter l'extinction de l’Homo.…