Skip to content

Les Smart Farms, vers une nouvelle forme d’agriculture ?

Les avancées technologiques bouleversent le monde de la production agricole. Les fermes intelligentes vont se développer davantage dans ce domaine avec une production alimentaire de plus de 70% aux alentours des années 2050 et en considérant un climat qui évolue également. La production alimentaire est amenée progressivement à changer et l’on prévoit des innovations dans le domaine de la gestion des fermes agricoles baptisées « Smart Farms ».

A. Le smart farming ou agriculture intelligente

Ce domaine d’activités concerne l’application moderne des technologies de l’information et de la communication dans le domaine de l’agriculture. Cette technique introduit plusieurs services et outils qui sont intéressants d’évoquer. Ces différents outils correspondent à l’internet des objets, aux systèmes de géo-positionnement, à l’utilisation du big data, des drones et de la robotique destinés à améliorer la production agricole dans les infrastructures en question. L’agriculture intelligente devrait proposer une valeur ajoutée à l’agriculteur avec une prise de décision plus importante, d’opérations d’exploitations et de gestions plus efficaces. Trois domaines renseignent sur les spécificités du « smart farming » : les systèmes d’informations de gestion, l’agriculture de précision et l’automatisation agricole et robotique. Le premier système, celui de l’information de gestion, permet d’accéder à une planification de la collecte, du traitement, du stockage et de la diffusion des données pour la réalisation d’opérations dans les fermes agricoles. Le deuxième système concerne l’agriculture de précision. Il s’agit de systèmes destinés à gérer la variabilité spatiale et temporelle de la culture pour améliorer les rendements économiques et de réduire l’impact environnemental des fermes intelligentes. Enfin, le troisième domaine est celui de l’automatisation agricole et de la robotique avec des processus capables d’appliquer des techniques de la robotique, du contrôle automatique et de l’intelligence artificielle à tous les niveaux de la production agricoles et impliquant l’utilisation de drones sur les cultures avec la possibilité de contrôler l’irrigation voire le désherbage localisé. Enfin, ces structures useraient d’une technologie sensitive qui les rendrait plus intelligentes et connectées. L’activité animale serait suivie par des systèmes de géolocalisations performants avec des systèmes de messageries connectés qui alerteraient les producteurs quant au lieu et au positionnement des animaux de ces fermes innovantes.

B. Une agriculture intelligente verticale, le cas de Plenty

Plenty est une start-up de la Silicon Valley californienne qui réalise une agriculture verticale avec l’idée de construire des fermes intérieures de grandes tailles à proximité des villes. L’agriculture verticale est une autre forme d’innovation intelligente mais concerne principalement les cultures intérieures avec une organisation à la verticale pour densifier sa production. La spécificité de cette agriculture innovante est plus que l’agriculture conventionnelle de pouvoir garder un contrôle sur le climat destiné à la production agricole. Les parasites et les pesticides sont minimisés et l’eau et les nutriments nécessaires à la bonne production sont appliqués en conséquences et de manière précise. En fait, une ferme verticale intelligente peut produire davantage de nourriture qu’une ferme traditionnelle. De même, sa proximité avec les zones urbaines permet de réduire les chaines de distributions et de contribuer à une livraison des aliments plus rapides. La particularité de ces fermes verticales est le fait que les plantes destinées à la culture poussent comme l’explique le journaliste David Roberts sur des « tours verticales de 20 pieds » et avec pour l’eau et la condensation de cette production la particularité d’être « collectée et recyclée ». Une innovation de taille dans le domaine de la production agricole de proximité.

Ferme verticale : INFARM développe l’avenir de l’agriculture urbaine et du commerce de détail

Conclusion

Bien entendu, ces innovations technologiques demandent à être analysées avec précision et sur le long terme. Il est important de réfléchir à la manière dont elles transforment l’activité même du producteur agricole tant sur le plan de la gestion de la production qu’au niveau économique. Faut-il voir dans ces innovations une amélioration technique des activités agricoles ? Comment concilier un rendement productif et augmenté par ces technologies tout en maintenant des savoirs-faires de qualités chez les producteurs ? Quelques questions posées ici pour tenter de cerner la manière dont ces fermes intelligentes participent à une évolution des pratiques et en considérant le rapport et l’investissement financier que représentent ces innovations dans un monde agricole en pleine mutation.

Sitographie

What is Smart Farming? Smart AKIS est un réseau européen, à destination des agriculteurs, sur les innovations technologiques et les changements de pratiques liées à l’agriculture numérique.
Terre-net Média : Détection des maladies foliaires et des adventices dans le viseur des drones
Vox: This company wants to build a giant indoor farm next to every major city in the world. Vertical farming may finally be growing up.

Intelligence Artificielle : Révolution du travail agricole ?

1 Comment »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares