Skip to content

La révolution numérique et le travail, un nouveau tournant dans les activités professionnelles ?

Cette nouvelle contribution expose la manière dont la révolution numérique organise le travail dans le présent comme dans l’avenir. Les technologies numériques transforment l’activité professionnelle, la communication entre les travailleurs ainsi que leurs habitudes. Elles participent à des changements majeurs dans tous les secteurs de l’activité humaine, et notamment sur les modes de production des biens et des services traduisant une mutation de l’emploi et des compétences des travailleurs dans l’avenir. Une évolution sans précédent qui mérite d’être interrogée : Quelles transformations les technologies du numérique vont-elles réaliser sur le travail et comment l’individu travaillera t-il dans l’avenir ? A partir d’un recueil d’articles et de rapports sur les questions du travail et de son avenir, je vais tenter de présenter la manière dont le travail est et sera bouleversé dans les années à venir notamment sur dans le secteur tertiaire des biens et des services.

Un des résultats qui peut questionner l’opinion publique concerne le manque de compétences technologiques et numériques en France. Selon plusieurs études, il semblerait qu’environ 80 000 emplois soient vacants aux environ des années 2020 avec 35 % des travailleurs actifs qui ne disposent pas de compétences technologiques et qui interviennent dans la transformation du travail. La révolution numérique transforme en profondeur le travail avec une évolution des métiers et des activités professionnelles.

I. L’émergence de nouvelles formes de travail

De nouvelles formes de travail sont entrain d’émerger progressivement sur les territoires. Il s’agit de formes de travail aussi diverses que variées telles que les open spaces, les espaces de co-working, et les espaces collaboratifs. Aussi il devient urgent de s’interroger sur l’avenir du travail. Les entreprises cherchent des solutions pour améliorer le modèle organisationnel avec la création en interne de lieux dédiés au travail assurant confort et ergonomie pour des travailleurs de plus en plus connectés et préférant des modes de travail à l’horizontal et en réseau, voire intéressés par la pratique du télétravail. A partir de ce constat, il semblerait que l’univers du travail va connaître de nouveaux changements et sans doute plus rapidement que prévu. Des experts (Dell Technologies et IFTF en Californie) ont publié un rapport qui introduit des mutations rapides sur le marché du travail et sur les activités professionnelles des travailleurs dans l’avenir. La phase annoncée concerne le développement du numérique avec la présence de l’intelligence artificielle qui interviendra comme un outil d’apports de solutions et d’interprétation de données au même titre que le travailleur humain. Dans les années à venir « Le rythme des changements sera si rapide que les gens apprendront ‘sur le moment’, en utilisant de nouvelles technologies telles que la réalité augmentée et la réalité virtuelle » expose Dell Technologies. De fait, « la capacité à acquérir de nouvelles connaissances sera plus précieuse que la connaissance elle-même ». Un constat édifiant qui amène à s’interroger sur la manière dont le travail évoluera et sur les conséquences directes auprès des travailleurs et des nouvelles générations.

II. Les nouvelles générations et le numérique

Les nouvelles générations du travail plus flexibles et intéressées par l’auto-entreprise interrogent notamment sur la manière dont les entreprises peuvent les recruter. La particularité de ces générations est de disposer d’une certaine maitrise dans les technologies notamment numériques. Elles ont un intérêt important pour la téléphonie intelligente et une appétence pour l’utilisation des réseaux sociaux numériques. La flexibilité est aussi le maitre mot pour cette génération qui cherche à concilier le travail et leurs vies familiales en plus d’ambitionner dans leurs carrières professionnelles. Face à cette génération et pour des travailleurs plus âgés, il peut être question de personnalités qui résistent au changement sans prises de risques importantes et qui fonctionnent avec des méthodes de travail hiérarchiques et davantage conventionnelles. Comment les entreprises peuvent-elles gérer à ce niveau la relation entre ancienne génération et nouvelle génération qui s’illustre par leur dynamisme, leurs flexibilités et le multitasking ?

III. L’évolution majeure du travail

Le monde dans lequel nous vivons est en évolution perpétuelle. Notre façon de travailler connait de nouveaux changements et transformations. Des réflexions sont importantes à mener pour qui cherchent à comprendre la manière dont le travail évolue. Les générations anciennes avaient de l’intérêt pour connaitre en profondeur et comprendre l’ensemble des choses avec une certaine temporalité. L’accélération et la diffusion du numérique dans les activités professionnelles modifient ces aspects et répond à de nouvelles idéologies quant aux pratiques professionnelles et à la nature même du travail. Il me semble assez difficile de se projeter sur les vingt prochaines années pour cerner la manière dont le travail se fera notamment avec l’utilisation des technologies numériques en perpétuelle évolution. Certains chercheurs parlent d’organisation de travail en réseaux qui fonctionnent sur un mode horizontal avec une connexion des employés plus importantes que dans le passé. Des réseaux d’entreprises émergent également avec des plateformes de réseautage d’entreprises comme Workplace.

L’avenir du travail pose alors de réelles questions avec des travailleurs actifs qui seront sans doute amenés à augmenter leurs ressources et leurs compétences et surtout à apprendre tout au long de leurs carrières professionnelles. Une réalité déjà là mais qui devrait évoluer dans les années à venir.

Sitographie :
Étude produite conjointement par l’IFTF-Institute for the Future et Dell Technologies (juillet 2017) : Realizing 2030: Dell Technologies Research Explores the Next Era of Human-Machine Partnerships (La nouvelle ère des relations hommes-machines)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares