Skip to content

Ce vêtement «vivant» vous garde au frais

Une équipe de chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), a développé la prochaine tendance des vêtements de sport à partir de cellules vivantes microbiennes. Avec un design qui semble être sorti directement de la science-fiction, le costume d’entraînement auto-ventilé, donne une nouvelle signification aux vêtements respirants et sans sueurs – de plus, il est livré avec une paire de chaussures de course doublées des mêmes cellules vivantes à l’intérieur.

« Nous proposons d’utiliser des cellules microbiennes génétiquement traçables pour créer des interfaces multifonctionnelles sensibles à l’humidité. Nous avons émis l’hypothèse que les cellules microbiennes peuvent être utilisées comme éléments de construction fonctionnels pour la construction de matériaux sensibles à l’humidité » ont écrit les chercheurs dans une étude publiée sur Science Advances.

Les cellules utilisées par les chercheurs sont la souche non-pathogène la plus courante d’E. coli, imprimées sur des feuilles de latex. Les cellules ont ensuite été conçues dans des volets de ventilation dans le costume d’entraînement.

This breathable workout suit prototype has ventilating flaps that open and close in response to an athlete’s body heat and sweat.
Image: Hannah Cohen

Ces petits rabats minuscule de la taille d’un doigt, s’ouvrent et se ferment en réaction à la chaleur et à la sueur générée par le corps d’un athlète. Les cellules microbiennes répondent aux changements d’humidité, qui se développent lorsque le corps commence à transpirer et à se rétrécir lorsqu’il se refroidit. De plus, les cellules microbiennes utilisées sont durables et sans danger au toucher.

« Nous pouvons combiner nos cellules avec des outils génétiques pour introduire d’autres fonctionnalités dans ces cellules vivantes », a expliqué Wen Wang du MIT, auteur principal de l’étude. « Nous utilisons la fluorescence à titre d’exemple, ce qui permet aux gens de savoir que vous courez dans le noir. À l’avenir, nous pouvons combiner les fonctionnalités de libération d’odeurs grâce au génie génétique. Alors peut-être après être allé à la salle de gym, la chemise peut libérer une odeur agréable. »

MIT News

Un commentaire »

  1. Voilà une bonne nouvelle pour celles et ceux qui s’inquiètent des conséquences que la hausse des températures sur notre planète pourraient avoir sur l’espèce humaine. Le post-humain est bien la solution à tous les désordres que nous avons créés dans notre hâte bien compréhensible à aller de l’avant. Il y a eu monsieur + qui bousculait le gars chargé de verser des cacahuètes dans le chaudron de friandises ( une vieille pub que les plus jeunes d’ entre- vous ne peuvent connaître) . Il y a maintenant les H+ qui sauront nous ( Nous tous ? ou certains d’entre nous ? Pour l’instant, la question n’est pas tranchée ) tirer de ce mauvais pas. Car, c’est bien connu, le moteur des civilisations, en tout cas, celui de la civilisation occidentale mondialisée est bien dans la catastrophe que l’on surmonte grâce à l’investissement techno scientifique. Les deux guerres mondiales ont été autant des charniers que des moteurs fabuleux du progrès et du confort et la guerre conte les changements climatiques n’échappera pas à la règle gràce aux IA.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :