Skip to content

La NASA a prévu de faire un « bouclier magnétique » pour terraformer Mars

De nombreux scientifiques et amateurs de science-fiction ont, au fil des ans, spéculé sur la possibilité de terraformer Mars. Trouvant des moyens novateurs pour rendre la surface de la planète rouge progressivement plus propice à la vie humaine. Beaucoup d’idées et de modèles ont été trouvés et créés dans l’espoir d’un terraformage réussi. Des ingénieurs ont conçu une enveloppe qui pourrait être placée autour d’une petite planète, permettant de la protéger du rayonnement et de faciliter la création d’une atmosphère au fil du temps. D’autres pensaient qu’en décomposant la croûte martienne ils pouvaient libérer suffisamment de CO2 pour construire une atmosphère. Il y a eu de nombreuses tentatives, mais le rayonnement cosmique et solaire couplés avec l’atmosphère insurvivable et le terrain sec finissent toujours par en faire trop.

Et bien que le concept de terraformation de Mars ne soit pas totalement impossible, pour le faire avec succès, il faudrait la protéger contre le rayonnement cosmique, le rayonnement solaire et les vents solaires, augmenter la température de la planète, ajouter de l’oxygène et de l’azote à l’atmosphère et faire tout cela d’une manière qui pourrait être autosuffisante. Ce n’est pas impossible, mais cela pose aujourd’hui de sérieux obstacles.

En dépit de toutes ces difficultés, les scientifiques n’ont pas cessé d’essayer de trouver des moyens inventifs pour terraformer Mars. La NASA a récemment proposé une stratégie unique qui montre une solution prometteuse et qui pourrait résoudre certains de ces problèmes : un bouclier magnétique. Le consensus scientifique actuel est que l’atmosphère de Mars a été perdue à cause des vents solaires et de la disparition du champ magnétique de la planète, cette solution s’avère donc prometteuse. Le champ magnétique de Mars protégeait autrefois la planète rouge tout en soutenant une atmosphère (et de l’humidité), et les scientifiques de la NASA pensent qu’il peut être artificiellement restauré.

Selon le Dr Jim Green, directeur de la Division des Sciences Planétaires de la NASA, « À l’avenir, il est tout à fait possible qu’une structure gonflable puisse générer un dipôle magnétique à un niveau de 1 à 2 Tesla (ou 10 000 à 20 000 Gauss) comme bouclier actif contre le vent solaire. »

L’équipe de recherche travaillant sur cette idée a récemment effectué une simulation avec leur magnétosphère artificielle, grâce au Community Coordinated Modeling Center (CCMC). Ils ont découvert que leur bouclier dipolaire pourrait protéger contre le vent solaire et aider à équilibrer l’atmosphère martienne. Parce que le bouclier fonctionnerait comme un champ magnétique artificiel, l’atmosphère continuerait effectivement à s’épaissir au fil du temps.

Cela pourrait être une autre étape dans la longue lignée des concepts de terraformation, mais cette solution se montre comme particulièrement concrète. Parce que cela pourrait aider à créer réellement une meilleure atmosphère au fil du temps et que cela peut effectivement être simulé dans un laboratoire, il est possible que l’avenir de la terraformation commence par des aimants.

Traduction Thomas Jousse

Universe Today, NASA, Discover, Futurism

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :