Skip to content

Le nouvel exosquelette des Forces Spéciales « Iron Man » arrête les balles avec une armure liquide

militaire guerre futur

Tactical Assault Light Operator Suit (Talos), credit livescience.com

Le Special Operations Command (SOCOM) prévoit d’avoir les prototypes initiaux d’exosquelette « Iron Man » de TALOS d’ici 2018.

En 2013, SOCOM élargit le développement de ce projet, qu’ils appellent le Tactical Assault Light Operator Suit (TALOS – armure légère d’assaut tactique). Les forces spéciales utiliseraient ces costumes pour des opérations spéciales.

Les combinaisons seront faites avec une « armure liquide » qui se transforme en solide en quelques millisecondes lorsqu’un champ magnétique ou un courant électrique est appliqué à travers le matériau.

La technologie est développée par les scientifiques du MIT-Massachusetts Institute of Technology. Une société polonaise, Moratex, travaille sur un même type d’armure de corps liquide, en utilisant un liquide non newtonien appelé Shear-Thickening Fluid (STF – fluide épaississant au cisaillement).

Ce qui est en cours de conception est une armure qui reste souple et malléable pendant les opérations normales, mais qui durcit instantanément au point de contact — déviant et dispersant l’immense énergie destructrice produite par un coup depuis une tour ennemie ou des éclats d’obus.

TALOS va être un sous-système physiologique qui utilise différents capteurs sur la peau pour surveiller les signes vitaux du porteur dans les moindres détails. Qui plus est, il fournira une force considérablement accrue (force surhumaine).

General Atomics a l’intention de fournir aux costumes TALOS un moteur à combustion minuscule, qui peut néanmoins fonctionner à 10 000 tr/min. Cette technologie s’appuiera sur un moteur à combustion Liquid Piston’s ‘X’ engine, qui utilise le Cycle hybride haute efficacité . Selon la compagnie, ce moteur a un rendement théorique de 75 % et peut être très calme puisqu’il s’agit seulement de deux pièces en mouvement : un arbre mécanique et un rotor.

Le but du moteur dans le costume de l’exosquelette serait de recharger les batteries, qui fournissent de l’énergie à tous les composants qui seront intégrés avec le costume TALOS— y compris les systèmes informatiques et de détections (capteurs), ainsi que l’augmentation de la force robotique.

Next Big Future

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :