Skip to content

Miguel Benasayag : Cerveau augmenté, homme diminué

9782707189011Le cerveau humain connaît, étudie, explique et comprend, au point qu’il en est arrivé à prendre comme objet d’étude… lui-même. Et les nouvelles connaissances sur le fonctionnement du cerveau ébranlent profondément nombre de croyances au fondement de la culture occidentale. Car les remarquables avancées des neurosciences rendent en effet désormais envisageable pour certains la perspective d’améliorer le cerveau et de supprimer ses faiblesses et ses « défauts » : le rêve d’un cerveau « parfait » semble à portée de la main.

Cette vision conduit à considérer notre cerveau comme un ordinateur qu’il s’agirait d’optimiser en l’améliorant par divers outils pharmacologiques ou informatiques. À partir d’une vulgarisation très pédagogique de recherches récentes souvent très « pointues » en neurosciences, Miguel Benasayag montre ici, de façon fort convaincante, pourquoi ce nouvel idéalisme du « cerveau augmenté » est en réalité une illusion dangereuse : le monde qu’entendent préparer les transhumanistes et certains scientifiques risque fort d’être surtout habité par la folie et la maladie…

Une thèse critique solidement argumentée, qui a commencé à faire son chemin dans le milieu des chercheurs les plus préoccupés par les apories et les failles de ce nouveau mythe du progrès.

Lire un extrait

Miguel Benasayag, est Professeur d’épistémologie et Chercheur en anthropologie et dirige un laboratoire de biologie moléculaire.

Table des matières:

Introduction. Une rupture historique fondamentale
Quand le cerveau devient un organe « comme les autres »…
…dans un monde désenchanté et colonisé par la technologie : le rêve du « cerveau augmenté »
1. Cerveau augmenté, homme disloqué ?
La nouvelle science du cerveau, quatrième « blessure narcissique » de l’humanité
Puissance de la technologie, impuissance de l’homme
Les nouveaux défis de l’ère de l’anthropocène
Le cerveau, architecte de la réalité
Comprendre ou prévoir ?
2. La modernité bousculée par les neurosciences
La « liberté » absolue du cerveau selon les modernes
Au fondement du cartésianisme, le dilemme de l’âne idiot de Buridan
L’illusion d’un cerveau transparent
3. Quand le cerveau construit un monde
Connaissance et perception
La question de la conscience
La temporalité du cerveau : la machine du temps
4. La sculpture du cerveau
Pourquoi le cerveau ne fonctionne pas comme un ordinateur
Aux origines de l’extraordinaire plasticité cérébrale
Comment les informations corporelles modèlent le cerveau
5. Le cerveau déraciné
Les effets délétères du pouvoir hypnotique des écrans
Les informations « codifiées » ne peuvent pas sculpter le cerveau
L’absurde utopie du « cerveau sans corps »
6. La « révolution numérique », rupture anthropologique ?
De la coévolution homme-animaux à la coévolution homme-artefacts
Quand la technologie, pour la première fois, tend à la « machinisation » de l’homme
Possibles et compossibles : les apories de la postmodernité
Comment les possibles technologiques deviennent une obligation
7. Agrégats, organismes et mixtes : les trois modes d’être des systèmes organisés
Les agrégats : l’exemple de la voiture
Les organismes : l’exemple du nouveau-né
Les mixtes : l’exemple du langage
Menaces et espoirs des modes d’hybridation entre culture, biologie et technologie
8. Le cerveau sans organes, les organes sans cerveau
La leçon des étonnants mécanismes de plasticité et de recyclage neuronal
De l’individu au « profil » : le cerveau disloqué
Le nouveau formatage du neuromarketing et du big data
La puissance du « syndrome du pont de la rivière Kwaï »
9. Le cerveau ne pense pas, tout le corps pense
L’interface entre cerveau et pensée au cœur du phénomène humain
Dépasser le corps pour libérer l’esprit ?
Quand la conscience s’égare…
Ce que recouvrent le « sentiment de soi » et l’utilité de l’inutile
10. La mémoire et l’identité
Un travail permanent de construction et de reconstruction
Les tentatives de modifier la mémoire
La « mémoire du corps »
11. Morale et cerveau
L’hyperactivité, une pathologie ?
Le monde univoque de la technologie contre le monde polysémique de la culture
Codes moraux, codifications et réseaux neuronaux
La réponse magique de la technoscience à la question de la négativité
12. Le cerveau modulaire : à propos des sourds et des compétences
Les enseignements de la culture sourde
Le programme de déstructuration de la pédagogie par compétences
13. Les affects et les modules, le cerveau des affects
Les affects, de simples illusions ?
Amour, bonheur et plaisir : la machine n’est pas le paysage
Des affects, des rats et de la pornographie
En guise de non-conclusion. Résister à l’artefactualisation du monde.

2 Comments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :