Skip to content

Grande-Bretagne : Feu vert pour la modification génétique d’embryons humains

voir >> FIV: les premiers embryons humains génétiquement modifiés pourraient être créés en Grande-Bretagne dans les prochaines semaines

Les scientifiques du Royaume-Uni sont autorisés à modifier génétiquement les embryons humains pour la première fois dans l’histoire. La licence a été accordée par Human Fertilisation and Embryology Authority (HFEA).

L’autorisation a été accordée pour modifier l’ADN des embryons dans les sept premiers jours après la fécondation, et pourrait fournir des indices à court terme pour ce qui provoque une fausse couche chez les femmes.

L’HFEA a par ailleurs re-confirmé ce lundi qu’il serait interdit d’utiliser les embryons pour les transplanter sur des femmes.

lire la suite sur The Independent

2 Comments »

  1. CRISPR/CAS9 : un kit moléculaire d’édition génétique
    Développée en 2012, la technique de modification du génome CRISPR/Cas9 (prononcez « crispeur casse 9 ») est une sorte d’outil « couper-coller » de la génétique. Ce kit moléculaire est composé de séquences CRISPR déterminées pour cibler n’importe quel gène. Elles y conduisent l’enzyme Cas9 qui va couper sur l’ADN le gène défectueux ciblé. Celui-ci peut alors être remplacé par un gène médicament transporté dans un virus inactivé.
    La technique désignée découverte scientifique de l’année 2015 par la revue Science rend beaucoup plus facile l’intervention sur le génome des organismes.
    lire l’article sur Sciences et Avenir

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :