Skip to content

Kazuo Ishiguro : Nous serons bientôt capables de créer des humains qui seront supérieurs à d’autres humains

Selon Kazuo Ishiguro, il existe trois domaines de la science voués à transformer notre façon de vivre et d’interagir avec les autres au cours des prochaines décennies : l’édition génique, la robotique et l’intelligence artificielle (IA).

Ishiguro est mieux connu comme l’un des écrivains de fiction les plus célèbres. Il est derrière le roman Never Let Me Go, l’histoire d’un futur dystopique où les humains sont clonés pour être des donneurs d’organes. Mais la possibilité d’un avenir si fondamentalement modifié par les progrès scientifiques pourrait être plus que le fruit de la créativité et de l’imagination de l’auteur.

Il cite CRISPR comme exemple principal. La découverte de cet outil d’édition génique donne aux scientifiques la possibilité de modifier des parties du génome, ouvrant la voie à des applications sans précédent en médecine. À l’heure actuelle, nous pouvons remplacer les gènes défectueux par d’autres qui fonctionnent, ce qui est un grand accomplissement en soi. Mais à mesure que nous approfondissons cette nouvelle technologie, l’option d’améliorer les gènes fonctionnels pour créer des êtres intellectuellement et physiquement supérieurs devient une possibilité réelle.

Pensez-y comme Gattaca dans le monde réel, où la société est divisée en deux classes. La moitié sera peuplée d’humains avec des gènes génétiquement modifiés les rendant plus sains, plus intelligents – des bébés sur mesure, essentiellement. Et l’autre moitié, avec des humains dont la séquence génétique a été laissée au hasard, intact, les laissant biologiquement inférieurs.

Ishiguro croit que nous nous dirigeons involontairement vers cet avenir dystopique, car le monde ne considère pas encore la science et la technologie autrement que sous des intérêts périphériques. Bien sûr, nous célébrons les titres et reconnaissons les accomplissements, mais nous devons encore engager des conversations significatives sur où ces avancées vont nous mener, et le type d’impact qu’ils auront sur nos vies.

L’évolution de l’IA et de la robotique, par exemple, signifie qu’une grande partie du capital intellectuel se déplacera vers ce qu’il appelle «les maîtres de l’univers de la Silicon Valley» – et non plus dans les universités ou les laboratoires financés par le gouvernement. L’absence de réglementation concernant ces évolutions rapides est également source de préoccupation. Et bien sûr, il y a le débat en cours sur l’éthique derrière les progrès dans les sciences génétiques, comme CRISPR.

La pertinence des réflexions d’Ishiguro sur l’avenir vient à temps pour l’ouverture d’une nouvelle galerie permanente sur les mathématiques au Science Museum à Londres. Est inclut dans l’exposition, le père de l’auteur, l’océanographe Shizuo Ishiguro, qui a créé une machine capable de prédire les ondes de tempête côtières. L’auteur espère cependant que des expositions de ce genre susciteront plus de discussions sur la trajectoire de la science ainsi qu’un intérêt plus profond. Ces avancées ont des implications réelles qui méritent d’être discutées.

Traduction Thomas Jousse

The Guardian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :