Skip to content

Conscience artificielle

Guillaume Tisserant, Guillaume Maurin,
Ndongo Wade, Anthony Willemot – 2010

Le thème de la conscience artificielle agite les esprits des romanciers et des scientifiques depuis l’apparition des premières machines capables de calculer. C’est un sujet qui relie des compétences à la fois de neurologues, d’informaticiens mais aussi de psychologues, d’anthropologues et même de philosophes. Pour ce mémoire, nous ne nous sommes pas placés en tant qu’informaticiens essayant de modéliser une conscience sur nos machines, mais nous avons essayé d’avoir une vision beaucoup plus large du problème, en partant du point de vue de l’être humain plutôt que de celui de l’ordinateur.

La création d’une conscience artificielle est quelque chose qui pourraient ouvrir énormément de nouvelles portes en informatique, donnant à des ordinateurs des capacités qu’ils ne peuvent pas avoir dans l’état actuel de l’informatique, et qui sont pour l’instant réservé au monde animal, voir à l’être humain. Ce rapport a pour but de montrer comment une conscience artificielle pourrait être crée. Nous commencerons par donner une définition de la conscience puis nous ferons un état de l’art sur les modèles de conscience artificielle. Ensuite nous proposerons le nôtre en expliquant ses avantages par rapport à ceux proposés précédemment. Enfin nous expliquerons ce que pourrait offrir cette conscience artificielle.

Téléchargez la thèse (PDF)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :