Skip to content

Chirurgie robotique : une étude rétrospective de 14 ans des données de la FDA

Dernière mise à jour le 23/10/2020

Une étude américaine publiée sur le site de l’Université Cornell – arXiv – s’est intéressée aux complications et accidents chirurgicaux liés aux robots médicaux (USA).

“Comprendre les causes et impacts sur les patients des effets indésirables chirurgicaux aidera à améliorer les systèmes et les pratiques opérationnelles pour éviter des incidents à l’avenir. Nous avons analysé les données des événements indésirables liés à des systèmes robotisés et des instruments utilisés en chirurgie mini-invasive, rapporté de la base de données de la FDA MAUDE des États-Unis de Janvier 2000 à Décembre 2013.”

Les chercheurs ont relevé 10 624 accidents liés aux robots :

144 décès (1,4 %).
1 391 cas de blessures du patient (13,1 %)
8 061 cas  d’accidents (75,9 %) de dysfonctionnements des appareils.

Les spécialités chirurgicales (gynécologie ou l’urologie) 106,3 cas, contre 239,9 en cardiologie ou les services cervico-facial.

Sur 10,4 % des cas, l’accident a interrompu la procédure pour redémarrer le système (3,1 %), pour passer sur un mode opératoire manuel (7,3 %) ou pour repousser l’opération (2,5 %).

Les 5 erreurs récurrentes : les erreurs systèmes, les problèmes d’image/vidéo, la chute de pièces, les brûlures ou arcs électriques.

téléchargez l’étude

 

LIRE AUSSI 🔖  La révolution des médias sociaux : incidences politiques et en matière de sécurité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
L'ouvrage regroupe les contributions faites au cours du colloque international…
Défiler vers le haut