Skip to content

L’utérus artificiel

Des bébés qui viendraient  au monde sans passer un seul instant dans le ventre de leur mère : fable futuriste ou réalité scientifique ? Parce qu’ils parviennent à sauver des prématurés de plus en plus jeunes, des chercheurs envisagent la possibilité de combler toujours plus les besoins des bébés en dehors du ventre de leur mère, jusqu’à pratiquer l’ectogenèse. Ce procédé, déjà pratiqué sur certaines espèces animales (par exemple les chèvres), consiste à faire se développer un bébé, depuis sa conception jusqu’à sa naissance, dans un utérus artificiel ressemblant à une sorte d’incubateur. Fécondation in vitro, liquide amniotique de synthèse, placenta artificiel et, neuf mois plus tard, un enfant naîtrait… Mais comment anticiper les répercussions sur son évolution ? Comment reproduire les connections entre l’enfant et sa mère ?

Alertez les bébés ?
En tentant de mesurer les enjeux scientifiques, éthiques et psychologiques de cette (r)évolution, Marie Mandy revient sur les fondements de la maternité, ses mythes et ses phantasmes et part à la rencontre des médecins et biologistes en France, en Belgique, au Japon et aux États-Unis, qui expérimentent de nouvelles techniques de gestation extra utero. S’il s’agit d’avancées considérables en matière de procréation (sauver les prématurés, aider les femmes sans utérus…), cela soulève beaucoup de questions d’ordre bioéthique : qui seront les parents ? Qui pourrait y avoir recours ? Une histoire qui interroge la valeur de la vie et le pouvoir de la science.

(France, 2010, 52mn) ARTE

21 Comments »

  1. Hello all beings who struggle for the progress of Science, Biology and technologies improve the lives of human beings.

    I’m a woman, and my greatest wish in this world is that in the very near future, the placenta and artificial amniotic fluid are created to solve and relieve forever maternity and childbirth by women whole world.

    I dream about it every day, and I want to see this with my own eyes feat. I want to test this method of reproduction and synthetic production of real babies.

    Look for solutions in the mitochondrial DNA.

    I’m ready my mitochondrial and nuclear DNA are taken to be synthesized in order to develop artificial amniotic fluid and placenta.

    Noah’s Ark is also the placenta and amniotic fluid, a source of food and drink for the baby in the mother’s wombs.

    That all human beings programmed to implement these synthetic placenta and amniotic fluid set to work anywhere in the world. That nobody and nothing prevents the success of this project.

    I live in France. I’m 50

    Thank you for everything you’ve done for the good of humanity.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :