Skip to content

Rapport 2021 sur le marché mondial du transhumanisme

Opportunités mondiales de croissance du transhumanisme

La croissance transformationnelle de la biologie, de la santé et de l’amélioration de la santé favorisera l’émergence de l’homme 2.0.

Le rapport « Global Transhumanism Growth Opportunities » a été ajouté à l’offre de Research and Markets.

Cette étude explore les technologies et les tendances qui permettront au corps humain d’évoluer et examine les changements de régime alimentaire et d’habitudes d’exercice qui accompagneront cette transformation. Elle identifie également les opportunités de croissance que ces améliorations entraîneront pour les différentes parties prenantes du segment du transhumanisme.

Des changements radicaux dans la science et la technologie aident le corps humain à évoluer. Les augmentations biologiques et les améliorations corporelles transforment le corps humain et donnent naissance au transhumanisme en éliminant les maladies, en prolongeant la durée de vie et en améliorant les capacités humaines.

Les augmentations biologiques et les améliorations corporelles sont classées en trois grandes catégories : les implants internes, les wearables externes et les augmentations esthétiques.

Les implants internes sont des dispositifs médicaux insérés dans le corps pour remplacer ou soutenir des parties biologiques endommagées ou faibles. Les wearables externes sont des dispositifs contrôlés électriquement incorporés dans des vêtements ou portés sur le corps comme accessoires pour surveiller les performances et améliorer les fonctions humaines.

LIRE AUSSI 🔖  Biohacking et transhumanisme : Un rapport sur l'augmentation humaine

Cependant, la technologie se développe de telle sorte qu’à l’avenir, ces implants internes et ces wearables externes pourront aider les êtres humains à développer des capacités physiques bien supérieures à ce que l’on croit actuellement possible. L’augmentation esthétique comprend les médicaments topiques et les produits cosmétiques et d’auto-soins. Ils sont principalement utilisés pour améliorer l’apparence.

Les progrès réalisés dans le domaine des augmentations esthétiques, qui incluent l’utilisation de la technologie génomique et de solutions permettant de suivre le régime alimentaire, le niveau de stress, etc., conduiront à des offres de produits de plus en plus hyper-personnalisées.

Les principaux sujets abordés sont : L’augmentation des capacités physiques, intellectuelles et émotionnelles de l’humanité va changer nos vies. Améliorer la santé grâce à des augmentations biologiques et des améliorations corporelles (implants internes, wearables). Améliorer la santé grâce à ce que nous mangeons et à l’exercice augmenté, entre autres sujets.

Opportunités mondiales de croissance du transhumanisme Global Transhumanism Growth Opportunities

rapport 2021 « Global Transhumanism Growth Opportunities, Research and Markets

1 Comment »

  1. Il peut être intéressant de faire la comparaison entre robotisation et augmentation humaine. La robotisation a le vent en poupe. Elle offre la perspective de réduire les charges entrepreneuriales pour les entrepreneurs et le lien entre travail et consommations pour certains idéalistes. L’augmentation humaine ne fait pas vraiment sensation. Ce n’est encore qu’un concept. Avant l’avènement de la covid-19, le transhumanisme faisait l’objet d’un flot de critiques sur base d’une vision réductrice et complotiste des transhumanistes.

    Pourtant, la robotisation intégrale restera une gageure pour au moins un siècle. Dès lors que l’humain reste indispensable comme producteur (et consommateur), on peut s’attendre à un engouement croissant pour l’augmentation humaine non invasive. On peut donc prédire un boom des secteurs des neurotechnologies et de la robotique. L’idée sera de produire ce qui rend l’humain plus employable.

    Est-ce une victoire du transhumanisme? Pas forcément. Les transhumanistes voient l’augmentation humaine comme le moteur du progrès individuel et collectif. Il s’agit d’être plus performant pour soi, soit individuellement, soit dans le cadre d’un groupe. Améliorer la rentabilité d’une ressource humaine peut intéresser certains transhumanistes mais ne relève pas du transhumanisme. Comme toujours, ce n’est pas la technologie elle-même qui génère le malheur ou le bonheur mais l’usage choisi ou autorisé par les humains.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.