Skip to content

Fabriquer un masque – Communiqué de l’Académie #PortezUnMasque

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, l’Académie de Médecine encourage désormais le port du masque pour tout le monde.

Le professeur Daniel Garin, de ARTELIA-MT2i, nous explique comment réaliser un masque de protection respiratoire dans le cadre de la pandémie Covid 19. Le Pr Garin est médecin du travail chez ARTELIA-MT2i, Professeur agrégé du Val de Grâce, Ancien Médecin du Service de Santé des Armées et expert en risque biologique et infectieux.

A ne pas manquer !  Covid-19 : Quels sont les médicaments les plus efficaces ?

Ci-dessous, un extrait des recommandations de l’Académie nationale de médecine :

– en situation de pénurie de masques et alors que la priorité d’attribution des masques FFP2 et des masques chirurgicaux acquis par l’État doit aller aux structures de santé (établissements de santé, établissements médico-sociaux, professionnels de santé du secteur libéral) et aux professionnels les plus exposés, l’Académie nationale de Médecine recommande que le port d’un masque « grand public », aussi dit « alternatif », soit rendu obligatoire pour les sorties nécessaires en période de confinement ;

– en phase de décroissance de la courbe épidémique, la volonté des pouvoirs publics d’atténuer autant que possible l’impact économique et social de la pandémie conduira à une décision de levée du confinement à domicile de la population. Afin que la levée du confinement puisse être la plus précoce et la moins risquée possible, l’Académie nationale de Médecine souligne l’importance que cette levée du confinement s’accompagne d’un maintien des mesures barrières actuellement préconisées jusqu’au contrôle de la circulation du virus attesté par l’absence de nouveau cas déclaré pendant une période de 14 jours. Dans le cadre de cette levée du confinement, le port obligatoire d’un masque « grand public » ou « alternatif » par la population devrait être maintenu ;

– en France, l’habitude n’a pas été prise de constituer un petit stock de masques anti-projection dans chaque foyer. La pénurie de masques risquant de durer encore quelques semaines, force est de recourir, actuellement et en vue de la sortie du confinement, à l’utilisation d’un masque « grand public » ou « alternatif ». L’Académie nationale de Médecine recommande que les indications pratiques pour la fabrication d’un tel masque soient largement portées à la connaissance de la population.

Tutoriel sur la fabrication des masques recommandés par la SF2S et la SF2H.

2 Comments »

  1. Une précision: un masque porté uniquement sur la bouche ne protège que les autres de ses propres expectorations. Une telle mesure serait toutefois inutile si la contamination peut s’effectuer par la respiration.

    A lire sur Science & Avenir // Coronavirus : la seule respiration pourrait suffire à transmettre l’infection à Covid-19
    (https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coronavirus-la-seule-respiration-pourrait-suffire-a-transmettre-l-infection-a-covid-19_143263)

    Je pense que tous les spécialistes conviendront qu’il faut porter le masque sur la bouche et le nez, ce qui n’est possible que s’il a été conçu d’entrée de jeu pour être porté ainsi. Mieux vaut une écharpe en coton porté sur toute la partie inférieure du visage qu’un masque artisanal couvrant insuffisamment le visage. Un masque naso-buccal bien réalisé ne gène pas la respiration, ce qui explique sans doute l’emploi exclusivement buccal. Mais qu’en est-il du port des masques présentés dans les guides officiels par temps chauds?

    Les autorités et spécialistes tiennent provisoirement pour acquis que le virus sera inactif par temps chaud et que le « Général Eté » va bientôt nous sauver… Pourtant, le MERS n’a pas été éradiqué au Moyen-Orient et ce coronavirus-là s’accommode bien des fortes chaleurs. On a commencé à produire des traitements efficaces contre lui vers la fin 2019.

    A lire sur l’Institut Pasteur // MERS-COV
    (https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/mers-cov)

    A lire sur Futura Santé // Les États-Unis étudient un traitement contre le coronavirus
    (https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/virus-etats-unis-etudient-traitement-coronavirus-79399/)

    Par précaution, il serait temps que nous envisagions le risque d’une pandémie provoquée par un virus réassorti issu de la rencontre du Covid-19 et du MERS au Moyen-Orient. Quel masque sera approprié par grande chaleur? Comment le produire?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
Un groupe de médecins propose de recourir à l'intelligence artificielle…
Défiler vers le haut