Skip to content

Manifeste Transhumaniste Universel

Manifeste Transhumaniste Universel pour les années 2020 et au-delà

Au-delà de la peur et du chaos de la vie contemporaine, il y a de bonnes nouvelles à partager.

Une nouvelle ère s’annonce : l’ère de la surabondance durable. Dans cette ère, le potentiel positif de l’humanité peut se développer de manière vraiment profonde.

La clé de cette nouvelle ère consiste à tirer parti des capacités remarquables de la science et de la technologie du XXIe siècle : robotique, biotechnologie, neurotechnologie, technologies vertes, technologies collaboratives, intelligence artificielle, etc.

Ces technologies peuvent nous fournir à tous, les moyens de vivre mieux – être en meilleure santé et en meilleure forme qu’auparavant; nourri émotionnellement et spirituellement aussi bien que physiquement; et vivre en paix avec nous-mêmes, l’environnement et nos voisins, proches et lointains.

Ce n’est pas une vision de la société actuelle au sens large – une simple abondance de biens, de services, d’activités, de relations et de récompenses. C’est la vision d’une surabondance, avec de nouvelles qualités plutôt que de nouvelles quantités.

Ce n’est pas une vision pour revenir à une période historique antérieure imaginée – un âge d’or supposé révolu. C’est une vision de l’avancement dans une nouvelle société, caractérisée par des niveaux de développement humain jamais atteints auparavant.

Ce n’est pas une vision limitée à quelques-uns – celui de l’élite de l’humanité actuelle. C’est une vision universelle pour tous, d’une fraternité large et diversifiée à laquelle tous peuvent participer librement et où tous peuvent profiter d’avantages sans précédent.

Ce n’est pas une vision d’un avenir lointain – quelque chose de pertinent, peut-être, pour nos arrière-petits-enfants. C’est une vision d’un changement qui pourrait s’accélérer de façon spectaculaire tout au long des années 2020 – une vision intensément appropriée à l’approche de l’année 2020.

Ce n’est pas une vision d’une utopie fixe et rigide. C’est une vision de la création collaborative d’un cadre social durable, ouvert et en évolution. Dans ce nouveau cadre, chacun de nous sera habilité à faire et à suivre ses propres choix, sans crainte ni favoritisme.

Dans cette vision, le ciel ne sera plus la limite. Dans cette vision, le cosmos est invoqué avec ses vastes ressources et ses possibilités infinies. Dans cette vision, notre destin réside dans l’exploration et le développement continus de l’espace intérieur et extérieur, alors que nous continuons à progresser ensemble vers des niveaux de conscience plus élevés et vers des expériences avec une signification toujours plus grande.

Choix critiques

Mais d’abord, nous sommes confrontés à des choix difficiles et critiques, des choix qui détermineront notre avenir. Si nous choisissons mal, la technologie fera beaucoup plus de mal que de bien. Si nous choisissons mal, nous nous attendons à un avenir sombre : déclin environnemental misérable, divisions sociales amères et descente rapide dans un nouvel âge sombre et lugubre. Au lieu de l’épanouissement des bons anges de notre nature humaine, ce seront nos démons intérieurs que la technologie magnifiera.

Nous devons nous tenir fermement à l’écart de ces mesures qui pourraient provoquer un tel résultat. Nous devons résister aux idées simplistes ou aux coalitions séduisantes qui nous induiraient en erreur et nous entraîneraient sur une pente glissante d’accélération de la dégradation de la situation humanitaire. Au lieu de cela, nous devons sélectionner et défendre l’ensemble des priorités qui faciliteront l’émergence rapide d’une surabondance durable.

Ce sont des tâches primordiales. Ces tâches exigeront le meilleur de l’analyse et de la compréhension humaine, de la force humaine et de la coopération humaine.

Si nous choisissons bien, les contraintes qui ont longtemps occulté l’existence humaine peuvent bientôt être levées. Au lieu de la dégradation physique et des infirmités grandissantes liées au vieillissement, nous nous attendons à une abondance de la santé et de la longévité.

Au lieu de la somnolence collective et des échecs aveugles du raisonnement, une abondance d’intelligence et de sagesse est à notre portée. Au lieu de la dépression morbide et de l’aliénation émotionnelle – au lieu de l’envie, de la jalousie et de l’égotisme (narcissisme) – nous pouvons atteindre une abondance de bien-être mental et spirituel.

Au lieu d’une société chargée de tromperies, d’abus de pouvoir et de factions divisives, nous pouvons embrasser une abondance de démocratie – une floraison de la transparence, de l’accès, le soutien mutuel, la vision collective et la possibilité pour tous, sans que personne ne soit laissé de côté.

Si nous choisissons bien, le résultat sera une liberté sans précédent. Le résultat sera que les gens du monde entier seront à la hauteur de leurs attentes et de leurs possibilités, et plus encore. Le résultat sera une humanité transformée et améliorée, faisant des progrès remarquables dans l’évolution, à mesure que la technologie élève et augmente de plus en plus la biologie. Le résultat sera d’aller au-delà de la simple humanité pour atteindre la transhumanité.

Temps pour l’action

À l’approche des années 2020, avec leur rythme de changement accéléré, avec des technologies toujours plus puissantes et largement diffusées, et avec une variété déroutante d’interconnexions enchevêtrées menaçant de conséquences imprévisibles, il est très important pour nous de le garder collectivement à l’esprit.

La pensée qui mérite une attention soutenue, au milieu de toutes les autres considérations, est la vision centrale d’un groupe de personnes connu sous le nom de transhumanistes. Cette idée concerne l’ampleur de la transformation prochaine de l’humanité vers la transhumanité.

Ce n’est pas simplement que cette transformation est possible. Ce n’est pas simplement que cette transformation pourrait être relativement imminente. C’est que cette transformation, gérée avec sagesse, pourrait avoir un énorme avantage positif. C’est que cette transformation, traitée à bon escient, est profondément souhaitable.

Cette idée n’est comprise, aujourd’hui, que par une infime fraction de la population mondiale – par une maigre dispersion de pionniers transhumanistes. Cependant, il est temps que ces pionniers transhumanistes prennent la parole. Les quelques peuvent devenir nombreux.

À l’approche des années 2020, il est temps que les transhumanistes remettent en question et réorientent le récit public. Il est temps d’élever le niveau de la conversation collective sur l’avenir.

Il est temps d’affirmer que l’avenir peut être considérablement meilleur que le présent. Il est temps de clarifier à quel point la nature humaine n’est qu’un point de départ pour un voyage vers des capacités posthumaines extraordinaires. Il est temps de souligner que, alors que l’évolution de la vie a été aveugle pendant des milliards d’années, elle passe maintenant dans notre contrôle conscient et réfléchi. Il est temps de souligner que, alors que l’évolution de la société est dominée depuis des siècles par les questions économiques et les luttes pour des ressources rares, le centre de la scène peut bientôt être marqué par l’épanouissement de l’abondance. Et il est temps de proclamer que de puissants catalyseurs de ces changements exceptionnels arrivent déjà, ici et maintenant.

En bref, il est temps que les transhumanistes du monde entier prennent la responsabilité d’avant-garde de la transformation à venir. Il est temps que les transhumanistes inspirent et soutiennent les peuples du monde entier à s’unir dans le projet historique visant à créer une ère de surabondance durable. Il est temps d’appliquer la sagesse transhumaniste pour identifier et défendre les meilleurs choix en prévision du tumulte des perturbations à venir. Il est temps de veiller à ce que la technologie apporte des avantages universels, au lieu d’être quelque chose que nous regretterons amèrement.

À l’heure actuelle, nous ne pouvons entrevoir que les grandes lignes de l’ère de la surabondance durable à venir. Les transhumanistes ont la responsabilité fondamentale de discerner les contours à venir avec plus de clarté, et d’aider l’ensemble de l’humanité à envisager et à naviguer dans les sentiers à venir.

C’est au service de cette cause capitale que ce Manifeste Transhumaniste Universel est dédié. Ce Manifeste constitue un point d’entrée dans un réseau croissant de documents vivants, dans le but de faire participer des chercheurs, des créatifs, des entrepreneurs, des activistes, des ingénieurs, des humanitaires, et plus encore.

Ensemble, appliquons nos compétences, notre temps et nos ressources pour brosser un tableau plus complet de la surabondance durable. Dépassons nos préoccupations actuelles, nos divisions inutiles, nos programmes individuels et nos limitations humaines héritées. Saisissons le pouvoir de transformation radicale des nouvelles technologies pour améliorer profondément notre vision, notre sagesse, nos structures sociales et notre efficacité.

Ensemble, imaginons des solutions constructives aux obstacles et distractions qui entravent le progrès – solutions combinant le meilleur de la technologie et le meilleur de l’humanité. Construisons des alliances productives qui affaiblissent les forces qui résistent au changement positif. Préparons-nous à tirer parti de l’élan croissant d’un mouvement technoprogressiste mondial inspirant. Nous allons prévoir comment nous délogerons la prise sur le pouvoir détenu par des intérêts rétrogrades d’aujourd’hui.

Et grâce à l’émergence d’une compréhension commune des avantages essentiels que les politiques transhumanistes peuvent apporter à chacun, transformons progressivement une opposition craintive en partenaires volontaires. Les quelques peuvent devenir nombreux.

De cette manière, nous pouvons accélérer la transition vers une surabondance durable. Le plus tôt sera le mieux.

Table des matières complète

Super-abondance à venir
Au-delà de la technologie
Principes et priorités
Vers une énergie abondante
Vers une nourriture abondante
Vers des matériaux abondants
Vers une santé abondante
Vers l’intelligence abondante
Vers une créativité abondante
Vers une démocratie abondante
Options à engager

source : Transpolitica

Remarque: le texte de ce manifeste est provisoire et fait actuellement l’objet d’une révision régulière.

Télécharger le Manifeste Transhumaniste Universel

4 Comments »

  1. Je précise que je n’ai pas lu le livre « Transcending politics »: Mon avis portait donc sur le « Manifeste de la surabondance soutenable ».

    J’avais déjà qu’une partie des partisans des DAO (Decentralized Autonomous Organisation) et des smartcontracts prétendent que la société n’a plus besoin mandataires élus ou de fonctionnaires pour gérer les besoins de ses membres. A priori, ce discours est celui des partisans de la catallarchie, adapté aux nouvelles technologies.

    Je n’avais pas saisi que le think tank Transpolitica proposait cette forme de gouvernement. J’avais plutôt compris qu’il appelait à une démocratie plus authentique (par la démocratie liquide) et plus consociative (par les délibérations selon le principe du vote transférable). Mais il est vrai que je lis mal l’anglais et que le manifeste ne rentre pas vraiment dans les détails.

    Merci de m’avoir répondu.

  2. Bonjour, pour mart je souscris à la thèse du Pr Galambos, et de Frank R wallace, une société sans politicien, qui cherchent depuis Périclès, la gloir et les honneurs au dépens des autres, et sans Etat utilisant la coercition et la force, ce serait donc une société d’échange volontaire, autrement dit commerciale.
    Voici 2 articles sur l’immortalité sur mon blog :
    http://les-outils-de-la-sagesse.fr/opus-137-limmortalite-biologique-commerciale-vie-consciente-terre-idee-folle-idee-dont-lheure-venue/
    http://les-outils-de-la-sagesse.fr/limmortalite-provenant-de-lhigh-tech-biotech/
    Cordialement,

    • C’est étrange parce que je n’ai trouvé aucune référence à la suppression des mandataires élus ou des fonctionnaires dans ce manifeste. Il est plutôt question de mieux encadrer leur action grâce aux civictech.

      Ce que les auteurs qualifient de « superdemocracy » semble correspondre à la démocratie liquide et au délibération selon le principe du vote unique transférable.

      • Thanks for the feedback. You’re right, the draft text didn’t say much about the importance of being able to remove elected officials (although I wrote at length about that in my previous, longer, book, « Transcending Politics ».

        After reflection, I’ve added a new short section « The role of professional politicians » towards the end of Chapter 11:

        ====

        One particular notion of decentralisation has grown in popularity recently: the idea that society no longer needs politicians. According to this line of thinking, politics can continue fine, without any central involvement by full-time politicians. Instead, citizens can spread decision-making tasks among themselves, in ways similar to how decisions in courts of law are reached by juries.

        However, even in courts of law, there are professional experts operating – including lawyers, clerks, and judges. Superdemocracy envisions that the same will apply for politics for (at least) the foreseeable short-term future: there will continue to be roles for professional politicians, to guide and facilitate the overall political discussion. But with the aid of new technology and the other changes mentioned earlier, the overall level of discussion should be more objective, more creative, and more productive than at present.

        Of key importance: these professional politicians need to gain electoral approval on a regular basis, in democratic elections whose independence and objectivity are carefully guarded. It’s one of the most precious features of society that citizens are able to remove from power those politicians who no longer command public respect. It is, rightly, celebrated that transitions of power take place peacefully, and that no politicians are above the law. Going forwards, the operation of elections is one of the processes that needs to remain under democratic oversight.

        This is not to imply that electors need to agree with all the opinions expressed by the professional politicians who are active in parliamentary forums. Far from it. Strong differences of opinion can, and should, be tolerated. So long as the discussion itself remains open and agreeable, we should welcome people who have different viewpoints from us. That’s how we can all become wiser.

        ====

        // David W. Wood
        Author, « Sustainable superabundance »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares