Skip to content

Transhumanisme : Est-il possible de dépasser l’humain par la technologie sans tomber dans l’inhumain ?

Dernière mise à jour le 16/01/2019

Au début de ce XXIe siècle, un courant né dans le monde anglo-saxon s’est proposé de mobiliser les nouvelles technologies pour permettre à l’être humain de faire reculer ses propres limites jusqu’à devenir transhumain — voire même posthumain — en modifiant son génome par la biotechnologie, en couplant son cerveau avec l’ordinateur, en transformant ses cellules par des matériaux plus solides à l’échelle nanométrique, etc.

Après une description de ce mouvement, une lecture critique sur le plan philosophique puis théologique est proposée. Que devient, dans cette perspective, la relation que l’homme avait nouée avec la nature et avec son semblable ? Quels droits s’arroge-t-il sur sa descendance et sur son propre corps ? Quelle est, finalement, cette sorte de nouvelle religion sans Dieu ? Un lexique explique, en fin d’ouvrage, les mots nouveaux.

Xavier Dijon est jésuite, professeur émérite à la Faculté de Droit de l’Université de Namur, collaborateur au Jesuit Refugee Service-Belgium.

A ne pas manquer !  Un algorithme informatique créé pour encoder les souvenirs humains
Recommandé
L’objectif est d'optimiser la visibilité et l'accessibilité de nos différents…
Défiler vers le haut