Skip to content

L’être humain ne sera jamais immortel

Une étude, publiée mercredi dans la revue scientifique britannique Nature, soutient la thèse selon laquelle la durée de vie des êtres humains ne peut pas être rallongée davantage, bien que l’espérance de vie n’ait cessé d’augmenter au cours du 20e siècle.

«Nos résultats suggèrent fortement que la durée maximale de vie des êtres humains est fixe et soumise à des contraintes naturelles» écrivent des chercheurs américains, dirigés par Jan Vijg, qui se sont penchés sur l’âge maximal atteint dans une quarantaine de pays.

En 2014, une étude française avait déjà montré que l’espérance de vie plafonnait depuis quelques années chez les athlètes de très haut niveau comme chez les «super-centenaires» (personnes de plus de 110 ans).

Un record de 122 ans

Aucun super-centenaire n’a jusqu’à présent réussi à égaler ou à dépasser le record de longévité de la Française Jeanne Calment, décédée en 1997 à l’âge de 122 ans.

En étudiant les «super-centenaires» dans quatre pays (France, Japon, Royaume-Uni et Etats-Unis), les chercheurs américains ont découvert que l’âge maximum au décès avait augmenté rapidement entre 1970 et 1990 avant d’atteindre un plateau en 1995.

Après cette date l’âge maximum au décès a commencé à baisser légèrement, de l’ordre de 0,38 an chaque année entre 1995 et 2006.

Depuis le décès de Jeanne Calment, «les doyens de l’humanité sont morts aux environs de 115 ans et nous prédisons que cela ne devrait pas changer dans un avenir prévisible», a expliqué à l’AFP Brandon Milholland, l’un des auteurs de l’étude.

Il n’exclut pas que quelqu’un puisse vivre plus longtemps mais les chances qu’un humain vive jusqu’à 125 ans sont quasi inexistantes, avec une «probabilité de moins d’1 sur 10’000», estime-t-il.

L’espérance de vie a fortement augmenté au cours du 20e siècle, parallèlement à une diminution rapide de la mortalité infantile ainsi qu’à de meilleures conditions sanitaires, rappellent les experts.

La survie des personnes âgées plafonne

Mais si aujourd’hui un nombre croissant de personnes vivent au delà de 70 ans dans une quarantaine de pays pour lesquels des données sont disponibles, l’augmentation de la survie chez les personnes âgées de plus de 100 ans a commencé à plafonner, puis à baisser à partir de 1980.

Les chercheurs reconnaissent que leurs résultats «suggèrent, mais ne prouvent pas, que la durée de vie humaine pourrait avoir une limite naturelle».

«De nouveaux progrès dans la lutte contre les maladies infectieuses et chroniques pourraient encore augmenter l’espérance de vie moyenne de la population mais pas la durée maximale de la vie» relève le Dr Vijg.

Pour étendre la longévité humaine au-delà de la limite des 125 ans, il faudrait des «avancées thérapeutiques» capables de «maîtriser les nombreux variants génétiques qui semblent déterminer collectivement la durée de vie humaine» ajoute-t-il.

«En tant que scientifique, notre devoir est de dire la vérité, même si ce n’est pas tout à fait agréable» ajoute M. Milholland. Selon lui, les personnes en quête d’immortalité «continueront à mettre leurs espoirs dans des technologies non encore découvertes» pour dépasser les limites actuelles.

AFP/NXP, Huffington Post, TDG 

2 Comments »

  1. Bonjour,

    Cette vérité, nous la connaissons depuis « quelque temps », qu’une confirmation de plus, donc. Faisons évoluer donc l’être humain vers d’autres « formes » plus en adéquation avec « une vie extrêmement longue » … Maintenant que nous avons le CRISP/Cas9 (et demain mieux encore!) – Aussi que nous prenons conscience de toute l’ambiguité de tels outils; aussi merveilleusement prometteurs que tristement et extrêment dangereux entre de mauvaises mains… Il me semble que de redire une fois de plus que nous devrions être déjà dans la course contre la montre C-A-D utiliser ces outils pour faire évoluer de façon drastique l’être humain avant que ces mêmes outils utilisés par des terrorismes fassent baisser l’espérance de vie de 120 ans à … 0.

    Mais nous sommes encore très loin d’une conscience globale des scientifiques (sens très large) sur ce problème, que nous pose l’évolution même de notre espèce, en l’espèce…

    Les gens sont tellement habitués à voir l’être humain sur une courte période de son histoire qu’ils en oublient le darwinisme, que nous ne sommes pas « nés humains » MAIS que l’humanité que nous connaissons au quotidien est relativement très récente si nous comppério les 5 derniers millénaires à notre évolution depuis « la soupe primordiale » dont nous sommes issus…

    Je pense comme bien d’autres personnes qu’il est non seulement temps mais urgemment « temps » de changer de « condition(s).

    Et j’ai l’impression une fois de plus d’écrire des évidences, néanmoins ce le semble nécessaire, même pour une seule personne.

    Enfin et pour finir l’auteur semble penser que l’après-vie sur cette terre est en quelque sorte le néant et projeter ceci sur le monde entier. Hors tout le monde n’est pas d’accord avec cette hypothèse, croyances ou non, certaines personnes ont une autre hypothèse qu’il existe une continuation de nos vie après ce que nous nommons sans en connaître la moindre information, « la mort ».

    Personnellement je suis transhumanisme MAIS sans renier l’hypothèse de la vie après la vie qui plausiblement serait bien différente. Le fait de ne rien connaître de l’après-vie fait souffrir bien trop les non croyants et les croyants, et je ne parle pas d’athéisme qui de mon point de vue est une position croyante au fond… Qui peut prouver que « Dieu » n’existe pas, déjà quand nous ssongeon qu’il semble impossible aux être humains de donner des attributs scientifiques/logique à cette entité, qu’elle existe ou non. Pour ma part je reste neutre mais j’imagine difficilement toutes ces vies dans notre univers connu, et sur une infinité d’autres, aller droit au néant, quel gâchis d’espérance!

    Au plaisir de vous retrouver.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :