Skip to content

Une radio du MIT peut détecter vos émotions à l’aide de signaux sans fil

La nouvelle technologie venant du MIT Computer Science and Artificial Intelligence Lab (CSAIL) peut mesurer les modifications les plus subtiles dans la respiration et le rythme cardiaque, ce qui permet aux chercheurs de détecter si une personne est heureuse, triste, en colère ou excitée.

Le nouveau dispositif du CSAIL, surnommé EQ-Radio, extrait ses données de signaux sans fil, le rendant plus pratique et plus efficace que les méthodes existantes au sein de l’espace global de la détection des émotions, qui s’appuient sur des capteurs sur le corps ou de la technologie de reconnaissance faciale.

« [EQ-Radio] envoie des signaux sans fil qui se reflètent hors du corps d’une personne et reviennent au dispositif. Ses algorithmes d’extraction de battement pénètrent les réflexions des battements de cœur et analysent les petites variations en intervalles de pulsations afin de déterminer leurs niveaux d’excitation et les sentiments positifs, » selon le professeur du MIT et chef de projet Dina Katabi, qui a coécrit un article sur le sujet avec les étudiants en doctorat (PhD) Mingmin Zhao et Fadel Adib.

Ces mesures sont utilisées pour déterminer l’émotion. Quand les signaux montrent une excitation faible et des sentiments négatifs, l’appareil enregistre l’émotion comme étant triste. À l’inverse, l’excitation forte et un sentiment positif sont interprétées comme exaltés.

Les corrélations varient selon le sujet, mais pour comprendre comment le rythme cardiaque humain réagit à travers différents états émotionnels, EQ-Radio est capable de détecter les émotions primaires avec une précision de 87 %.

EQ-Radio révèle comment les signaux sans fil peuvent recueillir des informations fiables sur le comportement humain qui ne sont pas immédiatement apparentes, ce qui pourrait avoir des applications utiles dans les industries du divertissement et le comportement des consommateurs, ainsi qu’un potentiel immense pour une utilisation dans les soins de santé et de diagnostics.

« Notre travail montre que les signaux sans fil peuvent capturer des informations sur le comportement humain qui ne sont pas toujours visibles à l’œil nu, » dit Katabi. « Nous pensons que nos résultats pourraient ouvrir la voie à des technologies du futur qui pourraient aider à surveiller et à diagnostiquer des maladies comme la dépression et l’anxiété. »

MIT CSAIL

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :