Skip to content

137 millions de travailleurs d’Asie du Sud-Est pourraient perdre leur emploi face à l’automatisation d’ici les 20 prochaines années

Une étude menée par l’International Labour Organisation (ILO) estime que dans les 20 prochaines années, plus de la moitié des travailleurs des cinq pays d’Asie du Sud-Est sont susceptibles de perdre leur emploi face à l’automatisation – plus précisément dans l’industrie du vêtement.

Les pays en danger sur la liste sont le Cambodge, l’Indonésie, les Philippines, la Thaïlande, et le Viêtnam, où 137 millions de travailleurs ont un risque élevé de se faire licencier en faveur de la technologie. Ce nombre constitue 56% de la population active salariée de ces pays, avec des travailleurs dans les secteurs du textile, de l’habillement, et des chaussures étant les plus à risque d’être remplacés par des machines automatisées.

Malheureusement, l’automatisation commence à devenir dominante, certaines compétences deviennent obsolètes, même si leurs coûts étaient prétendument assez bas. « Les pays qui sont en concurrence sur les bas salaires doivent eux-mêmes se repositionner – l’avantage du prix n’est plus suffisant », déclare Deborah France-Massin, directrice du bureau de l’ILO pour les activités des employés.

« Les robots deviennent meilleurs à l’assemblage, moins chers et de plus en plus en mesure de collaborer avec les gens », a déclaré  l’ILO.

Traduction Thomas Jousse

The Straits Times

Un commentaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :