Skip to content

Perspectives de la médecine génomique : explications avec Yves Lévy

Yves Lévy : « Il faut que les maladies rares, et même les maladies communes, puissent avoir accès aux progrès réalisés » en médecine génomique.

La France va se doter de 12 centres de séquençage du génome

Yves Lévy a remis à Manuel Valls un rapport visant à faire entrer la France dans l’ère de la médecine génomique. Décryptage des enjeux et des objectifs du plan proposé.

Le séquençage du génome humain permettra dans les années à venir l’amélioration des diagnostics, et donc des soins dispensés aux patients sur l’ensemble du territoire. Dans cette perspective, Manuel Valls avait confié en avril 2015 à Yves Lévy, président de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan), la mission de faire entrer la France dans l’ère de la médecine génomique. Nous avons rencontré le président-directeur général de l’Inserm à l’issue de la remise de son rapport au Premier ministre, le 22 juin 2016. Il revient sur les enjeux de la médecine génomique et les grands objectifs du plan proposé.

Lire la suite sur Gouvernement.fr

→ Télécharger le Rapport France Médecine Génomique 2025 (PDF)

Ce rapport a été élaboré sous la responsabilité de ses auteurs. Ses conclusions n’engagent pas le Gouvernement, dont elles alimentent la réflexion.

Shares