Skip to content

Les scientifiques disent que la réparation de neurones est possible

Shutterstock

Mitochondries Crédit : Shutterstock

Une nouvelle recherche suggère que les cellules nerveuses peuvent être capables de se réparer en mobilisant les mitochondries en enlevant une certaine protéine dans les cellules. Ceci peut aider à combattre les maladies neurologiques telles qu’Alzheimer dans un futur proche.

La mitochondrie est le moteur de la cellule. Nous le savons tous. Elle cause des réactions qui génèrent de l’adénosine triphosphate (ATP), une source d’énergie chimique dans une cellule. Une cellule animale typique contient 1000 à 2000 mitochondries. Mais ce n’est pas tout ce que nous avons appris en biologie. Rappelez-vous que les neurones ou les cellules nerveuses n’ont pas la capacité de se réparer elles-mêmes une fois endommagées. Et bien, ces deux faits ont suscité un peu d’intérêt.

Les scientifiques ont découvert que la régénération des cellules nerveuses est possible. Des chercheurs du National Institue of Neurological Disorders and Stroke aux États-Unis ont restauré la mobilité mitochondriale sur un groupe de souris et ont observé la régénération des cellules nerveuses.

Les mitochondries sont mobiles dans des cellules jeunes, et comme une cellule arrive à maturité, le mouvement est restreint par une protéine appelée la synthaphiline. Cette protéine se comporte comme un frein ou un point d’ancrage pour les mitochondries.

Mené par le chercheur Zu-Hand Sheng, l’équipe a génétiquement supprimé la syntaphiline des nerfs sciatiques endommagés qui contenaient des mitochondries non-fonctionnelles. Ceci a permis aux mitochondries de retrouver la mobilité et a abouti à la croissance des autres mitochondries qui ont finalement restauré la capacité des neurones à se réparer eux-mêmes.

Les scientifiques derrière l’étude ont dit que les résultats sont cruciaux pour déterminer comment régénérer les cellules nerveuses dans le corps humain, si les mêmes résultats sont obtenus dans les essais cliniques. Cela aidera à combattre des maladies dévastatrices comme Alzheimer, une maladie cérébrale irréversible caractérisée par le développement de plaques amyloïdes et les enchevêtrements de la protéine tau qui conduisent à la mort des cellules nerveuses.

Les scientifiques sont déjà en train de rechercher des moyens de restaurer les cellules nerveuses endommagées, incluant l’injection de neurones sains dans le cerveau. Leurs résultats sont publiés dans le Journal of Cell Biology.

Traduction Benjamin Prissé

Science Alert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :