Skip to content

La science informatique va-t-elle construire sa propre épistémologie ?

Il est des pièces d’archives qui peuvent retrouver une certaine actualité, surtout lorsque les questions qu’elles formulaient et discutaient n’ont pas fait l’objet de beaucoup de développement depuis une vingtaine d’années : c’est peut-être le cas de l’étude que l’on reprend ici sous son titre initial : « La science informatique va-t-elle construire sa propre épistémologie », étude publiée en juillet 1990 par la belle revue « Culture Technique n° 21 » (CRCT) consacré alors à « l’Emprise de l’Informatique ».

Cette pièce d’archive invite à un « enrichissement du regard » qui me semble toujours pertinent, et surtout fort légitime. Les enjeux de civilisation sont désormais si manifestes que l’on ne peut plus rester inattentifs aux enjeux planétaires, épistémologiques et éthiques, des « emprises de l’informatique » (et a fortiori d’une science informatique qu’il faudrait, je crois appeler science de la computation) sur nos pratiques et a fortiori sur nos enseignements et nos programmes de recherches.

Je souhaite enfin exprimer mes remerciements à la Revue « Culture Technique »’ et à son courageux Directeur, Jocelyn de Noblet, qui surent à l’époque tenter de réactiver une attention vivifiante sur des enjeux de civilisation dont nous percevons peut-être mieux l’importance vingt ans après.

Jean-Louis LE MOIGNE

Télécharger le PDF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :