Skip to content

Anouk Wipprecht designer fashiontech !

Dernière mise à jour le 10/05/2018

Anouk Wipprecht crée des vêtements interactifs, connectés, qui analysent les émotions, le niveau de stress et l’environnement, grâce à plusieurs capteurs.

Sa robe Spider 2.0 utilise un corsage de type exosquelette, imprimé en 3D, équipé de capteurs et de « membres » motorisés. Si vous envahissez l’espace personnel du porteur en vous tenant trop près trop rapidement, les membres se prolongeront pour rétablir une zone de confort.

La Robe Synapse quant à elle, analyse en permanence les émotions et le niveau de stress de la personne et est également équipée de capteurs de proximité où toutes les diodes peuvent s’allumer violemment si quelqu’un envahit l’espace vital de la personne. Cette robe a été construite en partenariat avec Intel qui intègre la technologie Intel Edison. Elle cherche à élargir l’éventail des possibilités et est en partenariat avec d’autres entreprises de technologie, pour ce qu’elle appelle la fashiontech.

Enregistrer

LIRE AUSSI 🔖  Le posthumain comme dessein

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
Ajoutant aux récents buzz entourant le développement de systèmes d'œil…