Skip to content

Alex Türk, ancien président de la CNIL, sur l’invasion des nanopuces, de la biométrie et de la géolocalisation

Audition de M. Alex Türk, ancien président de la CNIL, par la commission des affaires économiques du 17 Septembre 2010.

à partir de la 49ème minutes

Il dit qu’il est dépassé par ce qu’il voit tous les jours concernant les applications technologiques, que ce soit la vidéo surveillance, la puce RFID, la géolocalisation, ou la biométrie. Il explique que la multiplication des puces « nano-brothers » va nous priver de toute intimité et qu’il faut intervenir pour la protection de nos libertés individuelles.

Il affirme que les experts disent que « dans moins de 10 ans, il sera possible d’installer des systèmes qui verront, entendront, communiqueront à distance et seront d’une taille telle, qu’on ne les verra pas à l’œil nu ». (France24 : La loi controversée sur le renseignement entre en vigueur ce samedi 3 octobre 2015).

Il explique que la surveillance ne doit pas être tolérée, « sous prétexte que l’on vit dans un cadre légal, légitime et moral », mais que nous devons de toutes les manières être préservés dans notre vie privée.

Il avoue être très pessimiste et dit que nous finirons par être des « clones mentaux », car nous sachant sous surveillance, nous nous comporterons autrement, et nous nous auto-formaterons.

voir les archives sur Le Monde, NouvelObsIT espresso
source LCP

“Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.”

 Arthur Schopenhauer

Et vous … Dans quelle étape vous trouvez-vous ?

Shares