Skip to content

C’est au tour de Steve Wozniak d’être inquiet par les progrès de l’IA

Après Stephen Hawking, Elon Musk, Bill Gates, c’est en effet au tour de Steve Wozniak de partager ses inquiétudes à propos de la menace que représente l’Intelligence Artificielle pour l’Humanité. Dans son interview accordée au Financial Review, le co-fondateur d’Apple a expliqué qu’il se sentait concerné par les risques liés à l’évolution des technologies.

« les ordinateurs prendront le contrôle sur nous, pauvres humains, il n’y a pas à s’interroger. »

« Si nous construisons ces appareils pour s’occuper de tout à notre place, finalement ils vont penser plus vite que nous et ils se débarrasserons des humains trop lents pour diriger les sociétés plus efficacement »

« Serons-nous les dieux ? Serons-nous les animaux de compagnie ? Ou serons-nous des fourmis qui se feront piétiner ? Je ne sais pas…»

L’ingénieur a tout de même précisé que cette progression devrait être freinée d’ici 2020, lorsque la miniaturisation des puces sera telle qu’un transistor sera réduit à la taille d’un unique atome. Pour aller plus loin, les scientifiques devraient en effet développer des ordinateurs quantiques bien plus évolués que ce que l’on a déjà pu découvrir, qui permettraient de réduire considérablement la durée des calculs les plus complexes. « J’espère que cela se produira, et nous devons poursuivre car il s’agit d’exploration scientifique, […] mais à la fin nous pourrions juste avoir créé une espèce qui nous est supérieure » a expliqué Woz.

source

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :