Skip to content

C’est au tour de Steve Wozniak d’être inquiet par les progrès de l’IA

Dernière mise à jour le 27/01/2019

Après Stephen Hawking, Elon Musk, Bill Gates, c’est en effet au tour de Steve Wozniak de partager ses inquiétudes à propos de la menace que représente l’Intelligence Artificielle pour l’Humanité. Dans son interview accordée au Financial Review, le co-fondateur d’Apple a expliqué qu’il se sentait concerné par les risques liés à l’évolution des technologies.

« les ordinateurs prendront le contrôle sur nous, pauvres humains, il n’y a pas à s’interroger. »

« Si nous construisons ces appareils pour s’occuper de tout à notre place, finalement ils vont penser plus vite que nous et ils se débarrasserons des humains trop lents pour diriger les sociétés plus efficacement »

« Serons-nous les dieux ? Serons-nous les animaux de compagnie ? Ou serons-nous des fourmis qui se feront piétiner ? Je ne sais pas…»

L’ingénieur a tout de même précisé que cette progression devrait être freinée d’ici 2020, lorsque la miniaturisation des puces sera telle qu’un transistor sera réduit à la taille d’un unique atome. Pour aller plus loin, les scientifiques devraient en effet développer des ordinateurs quantiques bien plus évolués que ce que l’on a déjà pu découvrir, qui permettraient de réduire considérablement la durée des calculs les plus complexes. « J’espère que cela se produira, et nous devons poursuivre car il s’agit d’exploration scientifique, […] mais à la fin nous pourrions juste avoir créé une espèce qui nous est supérieure » a expliqué Woz.

source

A ne pas manquer !  Séminaire: Intelligence Artificielle et Transhumanisme (v.o. esp.)
Recommandé
En 1932, l’écrivain britannique Aldous Huxley publie un roman d’anticipation,…
Défiler vers le haut